"RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  lapétarelleducoin le Ven 29 Juil 2011 - 14:16


Bonjour.

Je possède,depuis quelques années déjà,une B.M.A "RADIOR",à cadre dame,motorisée par un 100 Cm3 "CHAISE".Machine achetée en pièces détachées,à restaurer mais quasi complète,j'aimerais avoir quelques renseignements sur le modèle
et,principalement,sa date de 1ère commercialisation si la chose est possible.En disant cela,je pense évidemment aux connaissances en la matière de A.Gallet,spécialiste de la marque,s'il en est.

N° de série (frappé sur le cadre,sous la selle) : 11.093.

Sous le boîtier de pédalier est frappé : 1.605
Et,en dessous : GC

Inscriptions de la plaque d'identification (sur moteur,et dans l'ordre) :

B.M.A
type CC
N° 11.093
RADIOR

Magnéto:

Marque : MEA
type : BZ
N° : 184.370

Cette machine,monovitesse,est équipée d'un débrayage et d'une chaîne de transmission secondaire.

Démultiplication primaire (engrenages moteur) : 18 X 65
Démultiplication secondaire (chaîne) :14 X 42
Démultiplication totale : 10,83 à 1

Pédalier :30 Dts
Roue-libre :16 Dts

La fourche avant est haubannée et de type "DRUID".

J'aimerais bien,également connaître la marque des moyeux de roues.Je n'ai pas relevé le diamètre des tambours.La "patte d'ancrage" de ces derniers est constituée d'une partie cylindrique fixée au flasque de frein et venant buter à l'arrière d'un des bras de fourche.
Grand merci d'avance à tous les connaisseurs du modèle.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3258
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bma Radior Type cc Dame réponse express !

Message  ddg le Lun 24 Oct 2011 - 23:54

Bonjour à tous,

Etant cité dans ce message, je me dois d'y répondre ... Ah bon ça fait déjà 3 mois ? oui d'accord mais toujours 0 réponses !
Bon, moi, une BMA Radior type cc en version dame j'en ai une aussi !!! enfin une épave plutôt. La mienne est un des premiers modèles : transmission par courroie, pas d'embrayage, pneus à talons, freins sur poulie ... entre autres. On peut la dater de 1930 car Radior présente ce modèle la première fois au Salon d'octobre 1930. Elle connait alors un bon succès et rapidement, dès août 31, elle reçoit une transmission à chaîne plus moderne ainsi que 2 freins à tambour et peut-être bien des jantes et pneus à tringles ! En 1932 apparaissent les BMA Radior avec moteur maison Nervor, du coup les modèles à moteur Chaise vont terminer leur carrière cette année là ... mais sous la marque Madisson, qui est une sous-marque de Radior. Elle reçoit en plus un embrayage. Le modèle homme est baptisé n° 3M et le modèle dame n° 4M (pas très poétique tout ça !)
Question : ta machine, Lapétarelleducoin, ce ne serait pas par hasard une Madisson ? ... dans tous les cas, les moteurs sont marqués Radior et même les accessoires style bouchon de réservoir. Seules la plaque de cadre et les décalcomanies sont Madisson. Ce qui me conforte dans cette hypothèse est le n° de série 11093 qui ne correspond pas à la numérotation Radior mais bien à celle des sous-marque. Elle serait donc, pour moi, de 1932.
Une tite photo, même réassemblée vite fait, se serait sympa ...
Allez, pour t'encourager, j'essaie de mettre la mienne !

Radieuses salutations à tous (promis je me présente le plus raidement possible)

André Gallet

avatar
ddg
Aficionados du pétochon

Messages : 97
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  ddg le Lun 24 Oct 2011 - 23:57

mes excuses, je voulais dire : je me présente le plus rapidement possible !

André Gallet
avatar
ddg
Aficionados du pétochon

Messages : 97
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue

Message  Trotel49 le Mar 25 Oct 2011 - 6:53

Bonjour André,
bienvenu sur le forum, et merci d'y apporter vos connaissances sur Radior
et probablement bien d'autres marques.
Vous verrez que lapetarelle est un peu bavard, mais que ses connaissances
et anecdotes au sujet des BMA sont très enrichissantes.
Cela fait plaisir que vous ayez pris le temps de répondre au questionnement
de ce post, sachant que vous m'aviez indiqué ne pas être très attiré par ce
moyen de communication.

A bientot sur ce forum et en MP
Thierry

PS.
Merci pour la documentation :thumleft:
et les infos transmises hier soir



Dernière édition par Trotel49 le Mar 25 Oct 2011 - 7:00, édité 1 fois
avatar
Trotel49
Aficionados du pétochon

Messages : 123
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

question a lapetarelle

Message  Trotel49 le Mar 25 Oct 2011 - 6:59

Bonjour,
lors de sa visite T1V2 aurait-il pris des photos de la Radior ?

http://30kmh.forumactif.com/t259-chez-un-collectionneur-qui-a-la-collectionnitte
avatar
Trotel49
Aficionados du pétochon

Messages : 123
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A PROPOS D'UNE "RADIOR" (dame).

Message  lapétarelleducoin le Mar 25 Oct 2011 - 12:33


Avant toute chose,merci de t'être penché sur le cas de ma RADIOR.

Pour me situer,je précise que nous nous connaissons un peu ; accompagné de mon épouse,j'étais venu chercher chez toi une épave de PRESTER à moteur AUBIER & DUNNE,avec une FIAT 127 blanche immatriculée dans le Gard,(le 15/10/2000 exactement).Tout est noté,un vrai bureaucrate !
Oui,trois mois,ça passe très vite et j'avoue avoir été surpris de n'avoir pas de réponse.Mais on finit par s'y faire,et ne vaut-il pas mieux tard que jamais......?
Pour répondre à tes interrogations,voici :

La plaque de cadre,sur le pivot de direction,est bien une RADIOR.
Le moteur est bien marqué CHAISE et Cie,venu de fonderie.
De plus,comme je l'ai déjà indiqué dans mon "questionnaire",il porte une plaque sertie dans le demi-carter moteur droit et marquée,dans l'ordre suivant :

B.M.A
Type CC
N° 11.093

Le bouchon du réservoir,qui est bien d'origine,est vierge de toute inscription.Même pas trace de décalcomanie ancienne.
Les pneumatiques sont des 600 X 55 "C",donc,forcément à tringles,comme tu le pensais.

Alors,si j'en déduis que cette B.M.A est sortie entre Août 1931 (chaîne) et le millésime 1932 (NERVOR),est-elle du type CC (comme indiqué sur la plaque moteur) ou du type N° 4M comme il semble que tu la définisses,mais en ARDISSON ?

Je propose une réponse.(mais ce n'est QU'UNE suggestion)

L'appellation N°4M ,et en supposant que ma B.M.A soit une ARDISSON,ne serait qu'une "appellation commerciale" du catalogue dont le type "mines" serait C.C .
A titre d'exemple,et pour illustrer mon propos,dans la gamme R 4,chez Renault,la "R 4 GTL" est l'appellation commerciale qui correspond au type mines R 1128.(les deux sont intimement liés)
Sans être,là non plus très poétique,la dénomination "R4 GTL" est une appellation commerciale,en principe,non portée sur la carte grise,du moins,à l'origine,alors que le R 1128 l'est.
Qu'en penses-tu ?
En même temps,il me vient une autre question très simple et qui pourrait encore renforcer mon idée :
Puisque je vois que ta machine semble,elle aussi,porter sa plaque moteur sertie,coté droit,elle doit aussi être frappée,comme la mienne,du N° déjà marqué sur le cadre sous la selle et du type mines.Mais quel type.......? Le N° 4M ? (en supposant que ta machine en soit une,car tu n'en parles pas) Ou un C.C ou C.D ou Dieu sait quoi encore ? (je ne connais pas les types RADIOR).
Je pense que l'examen de cette plaque risque de nous apporter une réponse.Mais peut-être l'as-tu déjà effectué en curieux des RADIOR....
Une petite question encore.
La marque des moyeux de roues si tu as une idée sur la question ? Est-ce une fabrication "maison" ? En tout cas : jamais vu.

Merci d'avance pour tes précisions radieuses et éclairées.(ça,c'est plus poétique,non ?Tout n'est que lumière....!)

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3258
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Radior, BMA : les différents types des premières années.

Message  ddg le Jeu 27 Oct 2011 - 20:47

Bonjour à yous,
Ben oui, JCR, je me souviens ! ! ! déjà 11 ans, bon sang ça tourne ! cette Prester faisait partie d'un lot de 3 machines qu'un papy m'avait vendu sans vouloir me détailler la BMA Radior D3 qui m'intéressait ... la troisième était une BMA Prester-Jonghi à bloc moteur 3 vitesses sélecteur au pied, elle est partie aussi ...

Bon, revenons à nos moutons. Ta Radior est donc bien une Radior à n'en pas douter, la numérotation est vraiment folklo à cette époque là, en tout cas pour les modèles à moteur Chaise ou Aubier & Dunne qui sont les premiers moteurs montés sur les BMA Radior. A partir des modèles à moteurs Nervor-Radior, la numérotation est plus logique. On peut trouver des Radior sous diverses sous-marques maison : Madisson comme je l'ai déjà dit et Astral ... (j'ai vu une fois une Astral avec la plaque Astral sur le pivot de direction et de superbes décalcomanies Radior sur le réservoir ! le tout dans son jus bien entendu) mais on peut trouver aussi des BMA d'origine Radior sous d'autres marques, par exemple Tendil dans le Gard qui a vendu des Radiorettes Chaise sous sa marque ! d'autres aussi ont vendu du Radior : France-Sport, Diamon, Rexor et je ne les connais certainement pas tous ... et puis JAP Moto Comptoir à Paris qui distribuait les moteurs Nervor seuls ! tout ça pour nous compliquer la vie aujourd'hui !

Tiens, un peu de précision sur les premières BMA Radior :
Octobre 1930 : Radiorette type CC à moteur Chaise à courroie, versions homme ou dame.
Saison 31 : + Radiorette type A à moteur Aubier & Dunne, 2 versions aussi.
Août 31 : transmission chaîne sur tous les modèles + freins à tambour.
Saison 32 : + apparition du bloc moteur maison Nervor type B mono ou à 2 vitesses, ce qui fait en 1932 8 modèles différents selon l'exécution homme ou dame. ( les modèles Chaise deviennent Madisson)
saison 33 : + apparition du bloc-moteur maison Nervor type C mono vitesse à volant et embrayage extérieur, certains modèles étant équipés d'un moyeu arrière Starter (je vous laisse compter les différentes versions ! )

Pour les Madisson (danse connue et appréciée) et non pas Ardisson (animateur de télé connu et pas forcément apprécié) pas la peine de focaliser sur 3M ou 4M, c'est juste une appellation de catalogue.
Bref, pour répondre à ta question, JC, la mienne est numérotée 5450 sur le cadre et la plaque moteur, et le moteur porte un N° 1435 frappé sur le carter au niveau de support avant.
Pour les moyeux, c'est l'inconnu, essaie de mettre une photo...

Un détail, en regardant les photos de ma machine, je me suis aperçu que la culasse est montée à l'envers et les accessoires inversés ! normalement c'est bougie derrière et décompresseur dessus !
Et pour finir, admirez la déco :rubans vert Radior flammés à la bougie bordés de filets or et queues de billard assorties à tous les raccords ! (j'sais pô si ça cause aux d'jeuns ça !) allez une tite photo :

Bon , c'est tout pour ce soir ... j'crois qu'je suis aussi bavard que ...

Radieuses salutations

Ddg
avatar
ddg
Aficionados du pétochon

Messages : 97
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RADIOR "dame".(suite)

Message  lapétarelleducoin le Ven 28 Oct 2011 - 9:34


Re bonjour.

Ardisson en place de Madisson,je commence à débloquer sec moi.!Sans nul doute le grand âge.Et,le pire c'est que j'avais bien lu Madisson.....
A ce sujet,la danse en question ne comporte qu'un S.
A propos du N° 3 OU 4 M je ne me focalise pas sur le sujet mais émet seulement une hypothèse qui se confirme à la lecture de ta réponse.C'est bien une appellation "de catalogue",donc une appellation commerciale.On ne devait pas dire : - j'ai choisi la CC mais le modèle N° X.. Je ne cherche pas à avoir raison à tout prix mais,plus simplement,à comprendre ; ce qui n'est pas toujours aisé concernant nos antiquités.......et ça se confirme bien par les numérotations farfelues.
A ce propos,comment la mienne se nomme-t-elle sur catalogue ?
J'ai oublié de préciser que,sur la mienne,la fourche est identique à celle de la tienne si ce n'est qu'elle est haubannée,ce qui me semble normal puisque plus récente.
Ton numéro 1435 est donc frappé sur la partie avant du carter.Probablement le n° de fabrication du moteur.
Là aussi les numérotations étaient souvent optimistes.(sur les voitures aussi,du reste) Ca ne veut pas forcément dire que c'était le 1435 ème moteur mais peut-être plus simplement le 435 ème ou encore le 35 ème.Ca a existé.Un seul exemple : Les AUBIER & DUNNE deux vitesses du type F (et FY) sont numérotés à partir du N° 40.000.Le premier a donc été le 40.001ème.
Par contre,je reste sur ma faim concernant les inscriptions de la plaque moteur qui semble pourtant présente sur la photo.Comporte-t-elle le numéro 5450 précédé du type CC (ou autre) ; tu ne nous en parles pas ?
Pour les freins,je ne puis mettre de photos,étant un vieux schnock pas moderne du tout et très peu féru en informatique,hélas ! Né trop tôt,sans doute.....
En tout cas,ta B.M.A gagne à être vue de près,me semble-t-il.
Quant à l'inversion du sens et des accessoires de culasse,j'avais bien noté,mais c'est une erreur,apparemment,relativement courante sur les CHAISE et les NERVOR de par leur conception et par l'intervention des bricoleurs de tout poil.

Bien amicalement. J-C.R

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3258
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  Quentin "Armor" le Ven 28 Oct 2011 - 13:33

Discussion de très belle envergure messieurs, passionnant! Very Happy

Je viens d'apprendre que la peinture était flammée à la bougie, à retenir, je ne connaissais pas cette technique.
avatar
Quentin "Armor"
Modérateur

Messages : 535
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 27
Localisation : (22) Saint-Brieuc.

Voir le profil de l'utilisateur http://armor-dezougen.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

RADIOR B.M.A (dame).

Message  lapétarelleducoin le Ven 28 Oct 2011 - 16:25

Oui,c'est vrai,et dans la discussion j'ai oublié de poser,moi aussi,la question.
Ca m'intéresse.Et pour la "queue de billard" nous avons ça,d'origine aussi sur les NEW-MAP type FS et ADS 2.
Et il faut bien reconnaître que c'est d'un chic,môssieu.....

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3258
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  ddg le Ven 28 Oct 2011 - 23:14

Bonsoir à tous,
Si si, j'ai bien marqué dans mon message que la plaque moteur comportait le même n° que le cadre ! bon je joins une photo, on ne voit pas très bien le n° frappé mais je peux affirmer que c'est le 5450.
J'ai retourné ma doc dans tous les sens pour trouver la marque des moyeux mais nada, nib, quedalle, rien du tout ! je peux toutefois te dire, Lapétarelle, que les premières motos Radior étaient équipées de moyeux Aya et que les BMA suivantes sont équipées en Idéal.
Pour en revenir à ta machine, c'est une Radior type CC en version dame, comme la mienne. A propos de ces versions dame, elle ne courent vraiment pas les rues, jusqu'à maintenant, je n'en avais vu que 3 : les 2 miennes (l'autre avec un moteur Nervor type C, datée de 1936) et celle de mon copain Alain, avec un moteur Nervor type B, supposée de 1933.
Je glisse une photo de la RN1C type dame (R pour Radior, N pour Nervor, 1 pour monovitesse et C pour moteur type C)
Enfin pour la peinture "flammée", c'était bien à la mode au début des années 30, les motos Radior avait des panneaux de réservoir décorés comme ça, mais j'ai vu ça aussi sur une Rhony'x et une Raymo et certainement d'autres aussi. Un de mes potes qui a restauré une 250 Radior a fait faire ses réservoirs par le fameux Jean-Do, un artiste du pinceau. Il n'avait jamais fait ça et a donc fait des essais, le résultat est superbe. Je l'ai bien cuisiné pour savoir comment il s'y était pris mais le bougre, c'est un têtu, n'a pas voulu me dire son secret. Ce qu'il y a de sûr, c'est qu'il a bien utilisé une flamme de bougie pour noircir la peinture. Un de ces quatre, je vous mettrai une photo.
A bientôt

Ddg



avatar
ddg
Aficionados du pétochon

Messages : 97
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  crocus le Sam 29 Oct 2011 - 13:58

ddg a écrit:Enfin pour la peinture "flammée", c'était bien à la mode au début des années 30 .... c'est qu'il a bien utilisé une flamme de bougie pour noircir la peinture.

ca je dois pouvoir trouver dans mes bouquins. Sinon il existe un pigment qu'on appelle "noir de fumée" qui doit être proche.

Sinon belle bécane Smile
avatar
crocus
Aficionados du pétochon

Messages : 1062
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 40
Localisation : Gesves, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

peinture flammée

Message  Trotel49 le Sam 29 Oct 2011 - 15:54

sur ce sujet (forum LVM) il en est question au post 73
http://www.lva-moto.fr/forum/viewtopic.php?id=8267&p=3

bonne lecture. study
avatar
Trotel49
Aficionados du pétochon

Messages : 123
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 54

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

UNE DEUXIEME "RADIOR".

Message  lapétarelleducoin le Dim 12 Fév 2012 - 21:58

Bonjour les passionnés.

Voila que,selon ma sempiternelle manie,je ramène encore quelques morceaux chez moi sous forme de MAGNAT-DEBON type VMD 2 de 1935/36 ainsi qu'une RADIOR "Rapide",démontée par un de ses précédents proprios pour restauration et que je suppose sortie vers 1938/39.
Cette B.M.A avait été partiellemnt préparée pour une restauration complète,bien qu'ayant encore une peinture plus qu'acceptable,du moins pour moi.
Beaucoup d'éléments ont été rechromés de ce fait.
Le moteur,probablement démonté pour révision,a été remonté avec remplacement des segments et peut-être aussi des roulements de palier de vilebrequin.Je ne l'ai pas rouvert mais ça viendra.(par expérience,je ne me fie jamais au travail d'un "restaurateur",et ce n'est pas prétention de ma part)
Dans l'ensemble,machine extrêmement saine et bien conservée qui mérite un remontage soigné.
Parce que le démontage,lui aussi,semble avoir été effectué par une personne méticuleuse comme je les aime ; pièces bien rangées,écrous,rondelles ergotées,cônes,replacés sur leurs axes pour que rien ne se perde,notes prises sur papiers,etc... du bon boulot.
Apparemment complète,il manque cependant la plaque de cadre,bien qu'il y ait les deux trous de l'emplacement des rivets de maintien.
Ma question est donc de savoir à quel type exact appartient cette "Rapide".
RN3B,D3,D4 ou quoi encore?
Ce ne sont que suppositions de ma part,moi qui ne connais qu'assez peu les B.M.A de la marque.
Sur une feuille où ont été prises certaines notes,j'ai pu lire RADIOR D4. Serait-ce le type exact de la machine ?
Comme ma question n'est pas sans arrière-pensée et qu'elle s'adresse plus particulièrement au grand spécialiste de la question qu'est Ddg,je rajoute quelques précisions (brosse à reluire ......!Et si trotel voulait s'y pencher un poil lui aussi....re brosse à reluire !)

Moteur : manifestement un NERVOR dont le type m'est inconnu.Cylindre et culasse ressemblent fort à celui d'une RN 1C,par exemple.Et comme par hasard,la culasse,bien sablée,a été remontée inversée d'un demi-tour......avec,de plus,bougie et décompresseur inversés eux aussi.
Echappement dédoublé par un collecteur en bronze "façon AUBIER & DUNNE".

Numéros relevés sur moteur et marqués aux chiffres à frapper:

- Sur le demi-carter moteur gauche,côté gauche,juste sous l'embase du cylindre : 8 193 L.
- Sur l'embase du cylindre,côté gauche et juste au dessus du N° précédent : 8 506 L.
En fait,ces lettres ressemblent plus à un V très incliné sur la droite qu'à un L. (signe cabalistique ?...)
L'ensemble des deux numéros + lettre est suivi d'une seule lettre D,plus grosse,et frappée à la fois sur le demi-carter et sur l'embase du cylindre.Comme si l'on avait voulu appairer ces deux éléments.
- A l'avant des deux demi-carters un numéro (146) est frappé sur chacun d'eux.(numéro de monteur,numéro d'appairage ou les deux à la fois ?)

Boîte de vitesses : de marque STAUB à trois rapports.
Numéro de fabrication : 9 314.

Cadre : à double berceau et frappé deux fois,sur la patte arrière droite,au dessus et au dessous de l'axe de roue :
Numéro 7 760.

Et à titre documentaire : démultiplications chaîne/chaîne 14/40 X 14/43 .
Machine de couleur verte aux décors de réservoir géométriques de style "Art déco"

Le carburateur est un AMAC de type 070/R3 d'après-guerre,adapté et peut-être approprié,mais sans certitude.
Et si quelqu'un parmi nous en possédait une,ce serait bien d'en discuter un brin.

Ah ! Et puis encore quelque chose....

Volant magnétique :

Marque SAFI. (commun)
Type SSY 2 (sûrement pas monté sur une avant-guerre....!Un volant hexapolaire d'une puissance nominale de 40 W sur une B.M.A de 1938/39......hum !)
Numéro de fabrication : VR 124 715.

Voila,voila,voila !
Alors si quelqu'un a de quoi éclairer ma lanterne,notamment en ce qui concerne son année de mise en service sur le marché et son type mines exact...je suis preneur.

Merci d'avance.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3258
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

réponse pas "Rapide"

Message  ddg le Lun 13 Fév 2012 - 23:03

Salut à toi JC Lapétarelle,

Tiens donc, encore une Radior ! quand je disais qu'il en avait tout de même fabriqué pas mal, le père Chapolard !
La tienne est pleine de mystères, JC ! d'abord pourquoi Rapide ? si elle n'a plus sa plaque de cadre ... décalcomanies ? je n'en ai rencontré qu'une seule à ce jour, et encore, en photo ! Rapide sur la plaque de cadre, Rapide sur les décalques ... et Radior-Rapide sur la facture d'achat. Voir photo (mauvaise malheureusement)



Il y a eu aussi des Radior Fortune ... alors on n'est plus à ça près ! ... bref je pense que c'est la marque d'un revendeur ... mais je ne peux l'affirmer.
Sinon, ta machine est une Radior type D3, pour moteur Nervor type D et boîte Staub 3 vitesses, je pense de 1938. A rapprocher de la D2 à moteur Sachs d'un autre post (pour l'année et la déco) Pas vraiment rare par chez nous (sous la marque Radior), une variante, la D3S, avec suspension arrière assez originale, est également connue.
Le moteur type D, comme tu l'as remarqué, est une évolution des types B et C, avec la partie moteur commune, mais sans démultiplicateur, vu que la boîte est séparée. Pour les n° moteur, il faut que je vérifie sur mes machines lequel est LE n° moteur ... il me semble que c'est celui du demi-carter gauche ... pour le volant Safi, idem (je n'ai pas ça sous la main) ... j'ai de la doc ... à consulter également.
Mais alors là où je suis scié, c'est que j'ai la photo d'une machine portant le même n° de cadre 7760 ! ! ! ! ! celle-ci est incomplète et appartenait à un ami aujourd'hui disparu. Je mets également une photo.
Dis-moi si tout cela correspond, le reste viendra lorsque j'aurai vu mes machines, idem pour la doc.



Voici donc une première réponse, cher ami, j'espère avoir quelque peu éclairé ta lanterne.

A bientôt

Ddg

PS : as-tu définitivement abandonné l'idée de te mettre à la photo ?????
avatar
ddg
Aficionados du pétochon

Messages : 97
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

peinture flammée à la bougie

Message  ddg le Lun 13 Fév 2012 - 23:13

Je vous avais promis, il y a quelques temps, un exemple de peinture flammée à la bougie : voici ce que réalise l'ami Jean-Do Jacquesson, le roi des peintres en lettre, allez faire un tour sur son site :

3w.aero-jean-do.com

avatar
ddg
Aficionados du pétochon

Messages : 97
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

erreur site

Message  ddg le Lun 13 Fév 2012 - 23:16

Bon j'aurai du essayer avant !

C'est : aero-jean-do.com
avatar
ddg
Aficionados du pétochon

Messages : 97
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

identification suite

Message  ddg le Jeu 23 Fév 2012 - 22:55

Bonjour à tous,

Voici quelques compléments d'information au sujet de ta Radior Rapide, LPDC. D'abord, confirmation : le n° de moteur est bien celui du demi-carter gauche donc 8193 L (oui L, on trouve quelquefois une autre lettre, ou même 2 lettres, je ne sais pas à quoi cela correspond !) Cette machine pourrait être plus récente que ce que j'ai dit dans la première réponse : 1939 voir même 40 si on se réfère au n° moteur (d'après tous les n° que j'ai déjà relevé depuis quelques années) ... le n° de cadre correspond bien à 1938 mais le n° moteur correspond plutôt à 1940 : le moteur est-il à coup sûr d'origine ? Comment sont les silencieux ? 2 flûtes de Pan ou un seul de forme cylindrique en travers sous la boîte de vitesses ?
Au sujet du volant magnétique, je me pose également quelques questions : les documents me donnent la marque Safi mais deux moteurs auscultés me donnent un volant Magnéto France type 18 ! comme quoi on ne peut vraiment être sûr de rien !
Je te propose la doc du volant Safi :



et la photo du volant Magnéto France type 18 :



il est fort possible que les 2 marques aient été montées suivant les approvisionnements ! même chose pour les carbus qui sont toujours des Amal sur les documents alors que nombre de machines reçoivent des Gurtner. Dans ton cas, on devrait trouver un Amac T41.

C'est tout pour ce soir, je reste à ton service dans la mesure de mes possibilités !

A bientôt, radieusement,

Ddg

avatar
ddg
Aficionados du pétochon

Messages : 97
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  lapétarelleducoin le Ven 24 Fév 2012 - 10:52


Bonjour Ddg.

Merci encore pour ces explications et ces documents.Cette RADIOR est bien celle que tu penses.
Après quelques détours chez des amateurs,elle est arrivée chez moi.
Je me doutais bien que le N° de cadre te parlerait.C'est donc bien celle de feu M.T,que j'ai également eu l'occasion de rencontrer au début de sa passion pour les RADIOR.
C'est moi qui l'avais mis sur la piste d'une même RADIOR à suspension arrière et moteur JAP 100 cm3 qu'il a récupérée par la suite.

Voila,en gros,pour les premières précisions.
Bien entendu ce moteur n'est pas le sien mais semble toutefois correspondre à l'engin.
Très heureux de la photo de cette machine avant son démontage.
Il avait donc retrouvé son groupe moto-propulseur de même qu'une paire de tuyaux d'échappement et silencieux.Sauf que,ces silencieux (sans doute pas aussi silencieux que ça.....),s'ils ont bien l'aspect "queue de carpe" qu'ils doivent avoir,sont des silencieux marqués "CP" et correspondent à une B.M.A PEUGEOT.J'ai déjà plusieurs de ces pièces en réserve qui correspondent à des P 52 C et P 53 C.
Egalement dans mon bazar,j'ai des silencieux identiques et non siglés "CP" qui devraient parfaitement faire l'affaire.
Je n'ai pas l'intention de restaurer cette machine comme il semblait être parti pour le faire;je n'en ai pas les moyens.
Je vais simplement réassembler le tout,proprement de façon à ce que cette B.M.A soit complète et fonctionne sans problèmes.
Et si quelqu'un,un jour doit repasser derrière.......il aura au moins le modèle et pourra toujours faire mieux.

LPDC.

(à suivre)

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3258
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

RETOUR SUR RADIOR.

Message  lapétarelleducoin le Sam 13 Avr 2013 - 23:35

Ddj et les autres, bonjour.

Eh bien nous revoici sur la RADIOR "D3".
J'ai racheté il y a peu, un ensemble moteur-boîte du même tonneau et à la même personne qui m'avait fourni cette D3.
En regardant ce moteur de plus près, je m'aperçois :

Que le moteur est le même que le premier, (celui fourni avec la machine mais non monté dessus)
Que la boîte comporte bien trois rapports mais différente d'aspect. Elle comporte une plaque où sont inscrits : NERVOR, type D, N° 3. Le chiffre 3 indiquant probablement qu'elle est à trois rapports. Un numéro (de série peut-être, ou de monteur) est frappé sur le demi-carter gauche : 423.

Surprise, une plaque (absente sur le précédent) est également rivetée sur le moteur indiquant dans l'ordre :

RADIOR
B.M.A
Type DA
N° 8525
Graissage
Kervoline
T T

Ce moteur est assez peu bricolé et me laisse à penser que ce pourrait bien être celui d'origine de la machine.
Bien entendu ce n'est qu'une supposition.
Mais j'ai retrouvé parmi les notes prises par "M.T" un papier où l'on découvre : RADIOR D4.
Je ne sais où il avait pris ce renseignement mais la plaque de ce moteur était recouverte de crasse très ancienne sur laquelle il était impossible de lire quoi que ce soit.
D'autre part la plaque de cadre, probablement égarée, n'était pas présente dans l'ensemble des pièces récupérées avec la machine.
Ce type à peut-être été relevé (par erreur) sur cette plaque manquante, comme un D4 au lieu d'un DA.
Un A mal frappé ou mal interprété, voire les deux, et on arrive vite à ce D4 que je pense erroné.
Les D4 ont-elles existé ?
Les DA ont-elles existé ?
Ce numéro 8525 (également frappé sur l'embase du cylindre, de même que sur le demi-carter moteur gauche) est également suivi d'un petit L, et les deux sont suivis de la lettre D, plus grande que les autres caractères, et empiétant, comme sur le premier moteur, à la fois sur l'embase du cylindre et le demi-carter moteur gauche, à la manière d'un appairage de pièces.
Les deux demi-carters moteur portent à l'avant sur chaque élément le numéro 333, sans doute celui du monteur de l'époque.
Le carburateur est également un AMAC de 14 m/m et cuve à droite.
Le volant magnétique, par contre, est cette fois un MAGNETOFRANCE de type "17" et non "18" comme ceux qui ont suivi, et que l'on connait mieux parce que plus courants.
Ces volants très vraisemblablement montés d'origine sont en principe des 12 volts.
Je ne crois pas qu'il en reste beaucoup en état aujourd'hui ou alors cela tient du miracle. Parce que tous ces types de volants, montés notamment sur les premières TERROT "MTR" de 1939 se sont désintégrés avec le temps pour cause de Zamack défectueux.
Celui-ci, bien que d'apparence très beau, (volant chromé, de même que son cache en laiton) n'échappe pas à la règle. Une partie, composante du rupteur, s'est brisée en de nombreux morceaux et se baladait à l'intérieur.
Même le rotor s'est desserti de son moyeu.
Je comprends aujourd'hui pourquoi le précédent moteur comportait un volant plus moderne. Il devait être équipé au départ du même "loupé".
Ca m'aura au moins appris que ces "loupés" sont des types "17". Ce qui restait de tous ceux que j'avais pu voir jusqu'à présent était dans un tel état qu'il était impossible de le savoir.

J'ai également découvert que l'on utilisait aussi le 7 m/m au pas de 1,25 m/m chez Chapolard.
Bien qu'assez peu bricolé pour son âge, ce moteur a pourtant subi quelques petits outrages de son (ses) propriétaire(s) qui a (ont) trouvé le moyen de visser un écrou de 7 X 1,00 sur un goujon de 7 X 1,25 de même qu'un 8 X 1,25 sur une vis de 7 X 1,00.
Et bien entendu, l'inévitable inversion du sens de la culasse.......on n'y échappe pas, comme sur les CHAISE !
Je pense que ce moteur est en côte d'origine puisque d'alésage 45 m/m.

Salut à toi et à tous.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3258
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  ddg le Sam 20 Avr 2013 - 15:00

Salut à tous,

Voici un morceau de réponse destiné à toi, La Pétarelle, comme je viens de le dire dans un autre message, une grosse panne d'ordinateur m'a un peu coincé ...
Bref, voilà ce que je pense de ton moteur : oui c'est bien un moteur type D, oui la boîte est bien une Staub 3 vitesses et correspond parfaitement à ta bma.
Je peux te dire que :
Les Radior BMA type D1 sont assemblées avec moteur Nervor type D et relais comportant simplement un embrayage.
Les Radior BMA type D2 sont équipées du moteur Sachs bloc 2 vitesses à kick (voir un de mes autres messages)
Les Radior BMA type D3 sont équipées avec moteur Nervor type D et boîte Staub 3 vitesses comme la tienne (3 pour 3 vitesses)
Les Radior BMA type D3S sont en plus équipées d'une suspension arrière à parallélogramme.(une curiosité d'ailleurs !)



Pour moi, les D4 n'ont jamais existé et les DA me laissent coi !
Je possède plusieurs moteurs Nervor 100 ... mais bien sûr pas sous la main ! je te promets que je regarde çà au plus vite.

Pour la visserie en 7 x 1,25 effectivement c'est une spécialité Radior puisqu'on trouve çà également sur tous les carters alu des machines d'après guerre.
Et l'alésage de 45 est bien le diamètre standard.

A bientôt

Ddg
avatar
ddg
Aficionados du pétochon

Messages : 97
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  lapétarelleducoin le Sam 20 Avr 2013 - 18:29


Bonjour Ddj.

Oui, je comprends que ça te laisse coi....!
Parce que il n'est pas possible d'interpréter ce DA autrement. Le caractère est bien frappé et l'on ne peut le confondre avec aucune autre lettre ni chiffre.
On en découvre toujours.

A propos de la boîte de vitesses, celle monté avec ce moteur à plaque DA n'est pas une STAUB.
Elle comporte (comme je l'ai dit précédemment) une plaque marquée NERVOR et sont aspect est différent de la STAUB.
La commande d'embrayage est coudée équerre et voit son extrémité située à son avant et entre carter moteur et carter de boîte. (très pratique !)
Alors ? Encore un mouton à cinq pattes que j'ai récupéré là ?

Toutefois, cette machine commence à bien me plaire.
Je la trouve chouette et assez réussie de ligne malgré son air un peu "ramassé".
Je ne la restaurerai pas, bien sûr, parce que mes moyens ne me le permettent pas. Mais j'ai bien envie de tout réassembler pour que tout fonctionne sans problèmes.
J'ai acheté le même jour que ce groupe motopropulseur, un volant magnétique "MAGNETOFRANCE" type 18 qui va aller comme un gant sur ce moteur. Je ne l'ai pas pris pour lui mais pour son prix par rapport à l'état et ça s'est bien trouvé.

A suivre.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3258
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  lapétarelleducoin le Mar 28 Mai 2013 - 22:03



Finalement, il y en a quelques unes qui restent, hein, Ddg ?

http://www.leboncoin.fr/motos/469991925.htm?ca=12_s

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3258
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  crocus le Jeu 18 Juin 2015 - 13:58

en faisant quelques recherches, j'ai trouvé une photo sympa de Radior dame

http://www.icenicam.ukfsn.org/gallery/prdr.html

avatar
crocus
Aficionados du pétochon

Messages : 1062
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 40
Localisation : Gesves, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "RADIOR" B.M.A modèle "dame" .

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum