tion du

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Moto "Rapide"

Message  dan57 le Ven 19 Juil 2013 - 9:45

Bonjour,Question 
je possède une moto de marque "Rapide". Elle est équipée d'un moteur 99 cc Radior et d'une boîte séparée 3 vitesses Nervor. Elle ressemble beaucoup à une des productions de la marque Radior avec toutefois quelques différences. Qui peut m'en dire plus sur cette marque et sur cette moto ?
Salutations motocyclistes :thumright: 
Dan
https://i.servimg.com/u/f39/18/42/72/26/dsc_0012.jpg
https://i.servimg.com/u/f39/18/42/72/26/cata_g12.jpg
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Ven 19 Juil 2013 - 14:57

Tiens !

Déjà vu cette photo.
J'ai cru un instant que ma RADIOR était une RAPIDE. Mais non ! Elle y ressemble seulement comme deux gouttes d'eau.
Et, franchement, à part la marque RAPIDE je ne vois pas, vraiment, ce qui peut les différencier à priori !
Quelles différences principales as-tu relevées et surtout........comparée à quel type de RADIOR ?

Tout d'abord, il va te falloir "faire le deuil" de l'appellation "moto" pour ce qui n'en est pas une et n'en a jamais été.
Même si elle ne comporte qu'un pédalier à l'état embryonnaire et verrouillable, c'est une B.M.A, (ou Bicyclette à Moteur Auxiliaire) encore que, le moteur, muni d'une boîte à trois rapports plus kick, n'était plus aussi "auxiliaire" que ça, mais législativement parlant, cette 100 Cm/3 (exactement 95,43 Cm/3) était une B.M.A à sa mise en circulation, puisque sortie avant 1943. (année de la principale évolution de cette catégorie)

Ta boîte de vitesses comporte certainement une plaque rivetée "NERVOR" de même qu'un type suivi d'un numéro de série, tout comme celle de l'ensemble moteur/boîte que j'ai récupéré il y a peu de temps.
C'est, en fait, tout simplement une boîte STAUB "étiquetée NERVOR" pour les besoins de la cause par la maison RADIOR, si je ne me trompe.

N'étant pas spécialiste "ès RADIOR" je laisse donc la parole à celui qui ne devrait pas tarder (je pense) à mettre un peu de clarté dans cet embrouillamini des RADIOR et RAPIDE.
Mais j'y pense tout à coup, Dan57........
Ton moteur, comporte-t-il sur le demi-carter-moteur droit, une plaque rivetée, et si oui, qu'est-il inscrit dessus ?

Bonne question, non ?

Allez.......! On relève tout dans le moindre détail et, surtout, sans se tromper, et on expédie renseignements et.....photos.
A demande précise, renseignements précis. (dans la mesure des connaissances !)
Sinon, réponses approximatives voire nulles !
Qui veut la fin veut les moyens.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rapide

Message  dan57 le Sam 20 Juil 2013 - 16:09

Bonjour
merci pour cette réponse rapide .....Very Happy 
Le moteur de mon BIMA est un Radior - BMA - Type DA n° 7906 - Boîte séparée 3 vitesses NERVOR Type D - N° 3 - Carburateur Gurtner  RN 16 . Le volant magnétique est un SAFI.  La principale différence, et elle date paraît -il  de l'assemblage de la machine est qu'il n'y a pas de pédalier auxiliaire. Elle a été achetée en janvier 1939 et n'a plus rouler depuis 1950.
Je suis en train de la restaurer et déjà se posent les premiers soucis. Je n'arrive pas à démonter la colonne de direction, ni même le guidon.Pour le reste aucun soucis. La boîte de vitesses est emplie de graisse; est-ce normal ? Sinon, quelle huile faut il utiliser ? La plaque constructeur sur le moteur préconise de la Kervolline; quelle est l'équivalence de nos jours.
J'avais tenté il y a quelques années, une identification de cette Rapide chez plusieurs revues spécialisées et aucune n'avait pu me donner de renseignements.Sad 
Merci de l'attention que vous avez bien voulu apporter à mon courrier.
A très bientôt:) 
Dan
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Sam 20 Juil 2013 - 23:24

Tout d'abord Dan57, tu n'as pas UN BIMA (Le "Bima" est un cyclomoteur PEUGEOT - donc, 50 Cm/3- des années cinquante. A ne pas confondre) mais UNE.....B.M.A. Mais peut-être me suis-je mal fait comprendre ?C'est même inscrit sur ta plaque moteur; ce que tu ne précise pas mais que je devine pour la raison très simple que, l'ensemble que j'ai eu l'occasion de récupérer moi-même porte la même plaque, (je répète) <rivetée sur le demi-carter-moteur droit> et comporte également l'inscription:

RADIOR  
B.M.A
Type DA
N° 8 525
Graissage
KERVOLINE
TT

J'ai dit précédemment : - On relève dans le moindre détail et.....sans se tromper !

Comme tu le vois, après KERVOLINE il y a, en dessous "TT". C'est un détail qui a son importance.
Si tu donnes des informations imprécises, ne t'attends pas à des réponses précises.
C'est un peu comme si tu prenais des mesures avec un mètre faux !

La kervoline TT correspondrait à l'heure actuelle à une huile MONOGRADE classée SAE 40. (Le Motocyclettiste N° 97 page 33) Ce qui n'a plus d'intérêt de nos jours où il vaut mieux employer une huile deux-temps semi-synthétique mélangée dans la proportion de 3 à 4 % à du SP 95.
Le SP 98 peut aussi très bien faire l'affaire mais pour un rendement identique et pour un coût plus élevé.

Et cette plaque "fixée sur le demi-carter-moteur droit" ne concerne QUE le moteur. Il n'est rien indiqué sur la plaque de la boîte de vitesses.
Cette dernière comporte à l'avant du demi-carter droit un graisseur TECALEMIT (ou HYDRAULIC, s'il a été remplacé pour des questions de commodités) ce qui veut bien dire qu'il est normal de trouver de la graisse dans cette boîte de vitesses.
Et, tout comme l'huile moteur SAE 40 remplacée par une huile actuelle plus performante, il est bon de graisser cette boîte avec une graisse plus "fluide" de grade "0" à "000". La "00" étant à mon avis ce qui convient le mieux. (graissage centralisé des poids-lourds) Certains points à graisser dans une boîte de vitesses sont difficilement accessibles pour une graisse "dure".

Pour le guidon, le montage est le même que sur les anciens vélos; une vis à tête six pans de 12 m/m, très longue vissée à son extrémité dans un cône expandeur.
Pour déposer le guidon, il suffit de dévisser cette vis de façon à ce que sa tête décolle de son point d'appui de +/-  7 m/m.
En intercalant un morceau de métal "mou" (cuivre, bronze, laiton, voire aluminium) entre la tête de vis et le marteau pour ne pas abîmer la tête, il suffit de donner un coup sec pour que le cône expandeur se décoince et libère le plongeur du guidon.
A ce moment-là, le guidon doit pouvoir (plus ou moins facilement selon les cas) tourner sur place et sortir en tirant dessus tout en le faisant pivoter sur place de droite à gauche et inversement.

Pour la "colonne de direction" il faut que tu t'expliques avec plus de précisions, voire photos à l'appui, si nécessaire.

En nous posant des questions au sujet de ta RAPIDE, tu réponds par la même occasion, sans le vouloir, et en partie, à des questions que je me posais il y a peu au sujet du moteur et de la boîte de vitesses que j'avais récupérés il y a quelque temps déjà.
Je pense que Ddj, spécialiste de la marque RADIOR va apprécier cela.

A présent, et pour mon "inventaire des démultiplications", j'aimerais que tu me relèves le nombre de dents respectif concernant le pignon et la roue de démultiplication primaire (de moteur à boîte) et celui du pignon et couronne de démultiplication secondaire. (de boîte à roue arrière)
La aussi, l'exactitude est de rigueur et pour ce qui est de mon moteur récupéré, je peux te dire que le pignon sur vilebrequin comporte 14 dents, celui de la roue d'embrayage 40 dents, le pignon en sortie de boîte 13 dents.
Je n'ai pas le nombre de dents exact pour la couronne de roue arrière.

Pour le volant magnétique c'est comme pour la KERVOLINE. Il comporte également un type. Lequel ? XA, X, SUPER X, SSX, SSY, SSY2 ?
De la précision, encore de la précision, toujours de la précision.......on s'en sort mieux !

Merci d'avance.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rapide

Message  dan57 le Lun 22 Juil 2013 - 14:00

C'est pas Rapide c'est Express. Mille excuses pour ce manque de précision. Je vais de ce pas compter mes dents , non, celle de ma Rapide.
Pour le guidon j'ai des doutes. Je fais des photos et te les soumets. Merci en tout cas pour ces infos concernanat le graissage de la boîte et la lubrification du moteur.
A+
Dan
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Pignons

Message  dan57 le Lun 22 Juil 2013 - 14:22

Voilà, voilà, je viens de compter :cheers 
Sur la BV : petit pignon 13 dents - Grand pignon 40 dents
Sur le moteur : 15 dents
Roue arrière : 43 dents.
A+
Dan:salut: : 
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Lun 22 Juil 2013 - 14:36

Bonjour Dan57.

Quelquefois, après quelques serrages excessifs, il arrive même que le tube du "té" de fourche arrive à être déformé par l'extrémité du plongeur de guidon et ils ont une fâcheuse tendance à vouloir rester ensemble comme de vieux époux.
Quoi qu'aient pu en dire les publicités de l'époque, les aciers n'étaient pas toujours de première qualité et, en tout cas, pas comparables à ceux d'aujourd'hui.
Mais on les aime bien malgré ça (ou peut-être même à cause de ça nos pétarelles. (non, pas moi, bien sûr !)
A voir le guidon sur la photo, il n'y a aucun doute : il est bien solidarisé au tube du "té" par un boulon à écrou expandeur.
Ce que j'ai dit reste donc d'actualité.

LPDC.

PS/ Reçu entre temps tes informations sur le nombre des dents.
Merci, je prends note.
Je constitue petit à petit un véritable répertoire des démultiplications de toutes les B.M.A desquelles je peux avoir accès aux détails de ce genre.
Car ces derniers ne sont jamais mentionnés dans les tableaux de caractéristiques anciens, et il a fallu attendre les premières "RTM" d'après-guerre du défunt Roger Brioult pour qu'ils soient enfin mentionnées, et beaucoup d'amateurs les ignorent encore, achetant des engins sur lesquels à été monté n'importe quoi au fil des années.
Ils se retrouvent alors avec des deux-roues au démultiplications extrêmes dans un sens ou l'autre.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Lun 22 Juil 2013 - 15:06


Bon, alors voila.

En 3ème vitesse : démultiplication totale de 8,82 à 1.

Tours moteur à 1 km/h : 77,99

A multiplier par la vitesse en km/h pour connaître la vitesse du moteur en tours/mn
(Ou inversement, pour connaître la vitesse du véhicule à partir d'une vitesse de rotation du moteur)

J'ai pris cet exemple, un jour, sur une RTA traitant de la CITROËN B 14.
Cette donnée inhabituelle m'avait à la fois intrigué et intéressé. Je l'ai retenue depuis et l'applique à toutes les B.M.A dont j'ai pu relever les caractéristiques des démultiplications.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rapide

Message  dan57 le Lun 22 Juil 2013 - 17:57

RE;
le volant magnétique est un SAFI Super X n° R 8859. Siquelqu'un est intéressé je dispose d'une notice d'entretien et de graissage pour vélomoteurs Radior types D1 et D3, avec éclatés de la boîte et du moteur et nomenclatures de toutes les pièces composant la machine. J'essaye d'ajouter des photos de mon guidon à problèmes qui me semble soudé......:thumright: 



avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Lun 22 Juil 2013 - 21:12

Alors ça......mon loulou, si ce n'est pas un méchant bricolage, il faudra que l'on m'explique !

J'aimerais bien voir :

1° Ce qui reste une fois que cet "écrou à carré", de même que ce qui est au dessous, est enlevé.
2° Le bas du "té" de fourche.

Ce guidon était-il muni au départ d'un frein de direction qui aurait été bricolé, voire transformé.
Je demande à voir.

Sinon, aurait-on remplacé la vis du boulon de plongeur par une tige filetée, et rajouté ensuite quelques pièces pour combler le vide plus cet écrou particulier ?
Affaire à suivre, donc.

Merci pour les renseignements du volant magnétique. Noté. On ne sait jamais, ça peut servir.
Mon ensemble moteur/boîte, lui, était équipé d'un MagnétoFrance type 17, complètement fichu comme tous les volants de ce type. Le tien a très probablement été remplacé pour les mêmes raisons.

Pour la notice d'entretien et les "éclatés", il est certain que je suis personnellement intéressé au premier chef, pour la bonne raison que je ne possède rien de ce genre pour ma D 3.
Concernant les éclatés, je pense que ce sont plutôt des pages illustrées des pièces détachées, pour la simple raison que les éclatés moteurs ou boîte n'existaient pas avant-guerre et que l'on a souvent tendance à confondre illustrations et éclatés; ce qui est très différent.

A suivre donc.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rapide suite

Message  dan57 le Mar 23 Juil 2013 - 10:14

Bonjour,
visiblement ,il s'agit d'un bidouillage au niveau de la fixation du guidon. Une photi d'une fixation normale m'agréerait. Ci joints trois pages de ma notice pour info.

" />

" />
" />
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Rapide suite

Message  dan57 le Mar 23 Juil 2013 - 11:23

Une série de photos :
il semblerait que le graisseur sur la boîte soit cassé. Où puis je en trouver un autre ? Comment fait on pour vider la boîte de sa graisse ?
Concernant le guidon, les photos parlent d'elles même.... que faire ?
To be continued .....


" />" />" />" />" />" />" />" />" />" />
" />
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Mar 23 Juil 2013 - 12:01

Un petit post en attente d'un autre plus détaillé.

Une fois de plus, on constate une culasse remontée à l'envers sur ce type de moteur !
A croire que c'était devenu la règle.....! Allez vous étonner après cela que le moteur démarre et fonctionne mal.
Pourquoi diable sont-ce toujours les erreurs qui prennent le pas sur la vérité et si rarement l'inverse ? Il y aurait certainement une belle étude à faire là dessus !

Pour le guidon, je viens de me souvenir que ma RADIOR  "D 3" récupérée en pièces détachées, possède (je crois bien) le même système de frein de direction, et il me faut y jeter un coup d'œil. L'avantage est que tout est démonté.....
Un peu de patience, donc, et.......tout arrive. (même les notices, merci !)

Le graisseur semble bien en place sur la boîte de vitesses. Il est du type "Técalémit" et peut, éventuellement être remplacé par un "hydraulic" plus courant et adapté aux pompes modernes.
Ces graisseurs "Hydraulic" se trouvent chez tous les vrais accessoiristes autos ou, mieux, en machinisme agricole ou industriel. Il suffi de relever diamètre et pas. (je peux aussi faire ça)

Pour la "vidange" de la graisse, il n'y à que deux alternatives :

- Soit tu laisses l'ancienne graisse dedans, et tu envoies la graisse "00" jusqu'à ce qu'elle commence à sortir la où elle voudra bien sortir, et elle passera de fait là où l'autre ne risquait guère d'aller, du fait de sa dureté de départ et de son vieillissement.
- Soit tu ouvres cette boîte et tu en profites pour la vider, la nettoyer, l'inspecter et remonter le tout copieusement rempli de graisse à la pompe.

Voila donc pour l'instant.
Je m'en vais donc de ce pas essayer de retrouver les éléments du frein de direction pour voir de quoi il retourne exactement.

A suivre.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Mar 23 Juil 2013 - 13:55

Voila, voila !

La situation va s'éclaircir pour toi Dan57.
Je vois que tu as sorti la partie centrale (et un peu compliquée) du guidon.

Donc !

Soit, tu as sorti ces deux longues vis ensemble.
Soit tu les a laissées ensemble l'une dans l'autre.

Si elles sont encore ensemble, il faut :

1° / Extraire la vis centrale (diamètre 8 m/m) de la vis creuse extérieure. (diamètre 12 m/m)
2° / La vis extérieure de diamètre 12 m/m à tête six pans de 17 m/m, comporte à son extrémité une partie filetée au pas de 1,00 m/m. (12 X 1,00 m/m)
Cette partie filetée vient se visser dans le cône expandeur en bout du tube plongeur du guidon. (Cet expandeur est resté coincé au bout du tube plongeur)
Il faut donc revisser cette vis dans l'expandeur jusqu'à ce que la portée de la tête de vis (six pans de 17 m/m) se trouve à environ 7 m/m avant serrage sur la potence.
Avec un maillet pour ne pas abîmer la tête, il ne te reste plus qu'à donner un coup sec sur cette dernière pour décoincer ce cône expandeur du plongeur. (dès que tu peux bouger la vis de haut en bas, c'est que le cône est débloqué)
Après quoi, le guidon sort tout seul s'il est gentil, ou alors, à l'aide d'un peu de dégrippant que tu laisse couler un moment le long du plongeur avant de faire traction sur le guidon avec nombre de va-et-vient de gauche à droite. (et lycée de Versailles)

Voila pour le guidon l'ami.

Pour le graisseur de la boîte de vitesses, c'est du 8 X 1,25 m/m.

Maintenant, jettes un coup d'œil ici :

http://www.graisseur.fr/franc/g_bille.php

Et bon boulot !

LPDC.

PS/ Tu peux envoyer le reste des notices quand tu veux. je suis preneur. Merci.
Concernant la vis centrale : La partie carré est prévue pour solidariser la molette plastique qui vient se positionner dessus et permet de donner plus ou moins d'efficacité au frein de direction.


Dernière édition par lapétarelleducoin le Mar 23 Juil 2013 - 18:26, édité 1 fois

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rapide suite

Message  dan57 le Mar 23 Juil 2013 - 17:52

Merci pour tous ces renseignements. Je vais m'attaquer à ce guidon très prochainement. Pour la notice, je scanne l'ensemble et je fais rapidement parvenir le fichier.
Cordialement
Dan
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Rapide .... continuing story

Message  dan57 le Mar 23 Juil 2013 - 23:17

C'est fou cette histoire de culasse à l'envers ! Et pourtant elle tournait !!Shocked 
Autre info; la bougie motée sur mon moteur est une Bosch RO 142  - W5A - W229 T1
Dans la notice, concernant la graisse lubrifiant la boîte il est préconisé de la graisse translucide légère dont le point de goutte est 92 et la pénétration ASTM 325. La bougie préconisée à l'époque  était une PRELYO P.O. avec un écartement de 5 dixièmes.
Vis platinées : écartement 4 dixièmes - Point d'allumage à 6 ou 7 mm du point mort haut - Mélange 5% de Kervoline TT....
Pour vous remercier : https://www.youtube.com/watch?v=VDMqOKybVs8  Laughing 
A+
Dan:thumright:
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Mer 24 Juil 2013 - 10:45

Bah ! Pour tourner, ça ne devait pas l'empêcher de tourner.....!
Mais déjà qu'avec un deux-temps à déflecteur le rendement n'est pas terrible.....

Mais, dis moi !
C'est sur la notice d'époque de la "D3" qu'ils te donnent toutes ces précisions ? M'étonne !
Point de goutte, pénétration, bougie X ou Y......z'étaient bien en avance chez Chapolard en 1939 !

La bougie Bosch W 5 A est une référence récente à culot de 14 x 1,25 m/m alors que la bougie montée d'origine est à culot de 18 X 1,50 m/m.
Ce qui signifie qu'elle à été montée avec un culot réducteur, soit pour des questions de commodités, soit parce que le taraudage de la culasse a foiré.
Si le taraudage est intact, il vaut mieux remonter une bougie de 18 m/m.
Sinon trouver l'équivalence en culot de 14 m/m avec le grade thermique correspondant et (peut-être) avec un culot long. A voir.
La bougie Prélyo, surtout avec la référence P.O, me surprend.
Leur dénomination est généralement constituée de trois chiffres. Les deux premiers indiquant le diamètre du culot en m/m et le second, le rapport volumétrique du moteur arrondi à un seul chiffre.
Ou alors c'est vraiment les tout débuts de la marque, qui, en plus, semble bien ne pas avoir fabriqué de bougies avant la guerre.
Et alors, là....la préconisation des 0,5 m/m me surprend encore plus, parce qu'à de très rares exceptions près, le réglage des électrodes, que ce soit pour un allumage par volant magnétique ou magnéto, est neuf fois sur dix de 0,4 m/m toutes marques confondues.
Et, vu la faiblesse de leur allumage au moment du démarrage, due à leur conception, ça se comprend !

Pour l'écartement des contacts du rupteur ("vis platinées", qui n'en sont plus), ne te préoccupes pas trop des 0,4 m/m, mais plutôt de la coïncidence de leur "point de décollement" avec celle des repères du rotor et du stator du volant magnétique.
C'est de cette façon que tu auras toutes les chances d'avoir la meilleure étincelle. (en fonction de l'état général du volant, bien sûr)
Ensuite, tu pourras caler ton point d'avance par rapport à la coïncidence de ces deux repères.

Surprenante la vidéo, et.....assez cocasse ! Merci.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rapide, suite de la suite

Message  dan57 le Mer 24 Juil 2013 - 18:23

J'ai déculassé et constaté qu'effectivement, il faut une bougie à culot long. Le puits d'origine a du être réalésé. Reste à savoir quelle bougie installer. Encores quelques photos, c'est mieux qu'un long discours.
Cordialement
Dan
P.S. A propos , comment se fait il que le titre de mon message ait changé dans le forum "identifications" ? Au départ c'était Rapide....


" />
" />
" />
" />
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

A PROPOS DU MOTEUR DE "RAPIDE".

Message  lapétarelleducoin le Jeu 25 Juil 2013 - 14:13

Je pense que le culot réducteur a dû être rajouté pour des questions de commodités. (bougie plus facile à trouver !)
Il faudrait le déposer pour voir dans quel état se trouve le taraudage de la bougie.
S'il est correct, remonter une bougie "PRELYO" 186, (voire 185 plus "chaude")......je plaisante, encore que ce serait celle qui convient pour le cas où tu en trouves dans cette marque. (pas impossible !)
Sinon, bougie "CHAMPION" D 16 (ou D 21 plus "chaude" aussi) facile à trouver.
Et, l'idéal du point de vue esthétique en plus : "N.G.K"  A 6. Assez facile à trouver.
De toutes façons, quoi que tu découvres en matière de bougies anciennes ou actuelles, poses-nous la question. Si l'on peut t'apporter la réponse ce sera avec plaisir, tout au moins pour moi.

Je ne pense pas que le taraudage (le terme de réalésage étant inadapté dans ce cas !) de bougie ait foiré dans la culasse.
De visu sur la photo, les deux taraudages semblent au même diamètre. (décompresseur et bougie)
2 m/m de plus en diamètre (taraud de 20 m/m par rapport à 18 m/m) et il me semble que cela sauterait aux yeux !

Si la recherche d'une bougie de 18 m/m te rebutes vraiment, alors montes une bougie "CHAMPION" N9YC en remplacement de la N7YC actuelle. Elle sera certainement mieux adapté que la N7YC. Encore qu'avec une électrode centrale cuivre.....(les bougies N9Y étaient couramment montées chez PEUGEOT du temps des 504 à carburateur, puis sont apparues pour les remplacer, les N9YC à électrode cuivre, thermiquement plus "élastiques")
Et, surtout, règles-là à 0,4 m/m et pas à 0,5 m/m. Allumage par magnéto oblige. Le volant magnétique n'étant qu'une magnéto classique à induit rotatif mais qui a été inversée. Induit(s) fixe(s)

Attention à la visserie (goujons et écrous de 7 X 1,25 m/m) qui, n'étant plus aux normes actuelles depuis longtemps, est devenue pratiquement introuvable de nos jours, de même que les tarauds et filières correspondants.
Si tu visses n'importe quoi à la place........dégâts !

Sachant que MOTOBECANE était adepte de ce pas pour la visserie de 6 et 7 m/m, je m'étonne que pas un de nos fournisseurs, tels que chambrier et consorts n'ai relancé une fabrication de visserie, voire de tarauds et filières !
Leur imagination n'a pas dû les amener jusque là......

Je remarque également le diamètre de ton piston de 46 m/m qui fait passer la cylindrée de ton moteur de 95,426 à 99,714 Cm/3. Ce moteur a dû être réalésé une fois (gros dégâts ou usure anormale) sinon deux. (usure normale)
Cotes d'origine : 45 X 60 m/m si je ne me trompe.

Pour le titre du message, peut-être que Vincent pourra te donner une explication et faire quelque chose......!

Courage ami.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rapide - Notices

Message  dan57 le Jeu 25 Juil 2013 - 14:28

En principe les notices ont du arriver à bon port....:thumright: 
Cordialement
Dan
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Jeu 25 Juil 2013 - 14:47

Extra !

Faut que je fasse un peu de vide dans ma boîte pour la suite.

Merci encore.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rapide toujours

Message  dan57 le Jeu 25 Juil 2013 - 17:49

Quand j'ai acheté ce BMA, le vendeur m'a dit qu'il s'agissait d'un 99 cc. Je viens de voir à l'instant, qu'au dos de la plaque fixée sur la colonne de direction, il est inscrit "Importé d'Allemagne" ?! Je poursuis mes recherches pour enfin savoir à quoi correspond cette marque "Rapide". Le petit fils du premier propriétaire m'a dit que son grand père avait acheté son vélomoteur chez un revendeur - assembleur d'un petit village mosellan. Malheureusement cet établissement n'existe plus et il ne semble pas y avoir de descendant de la famille de cet assembleur. L'enquête continue......pale 
Cordialement
Dan
avatar
dan57
Bavard

Messages : 17
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 65
Localisation : ETZLING en Moselle

Voir le profil de l'utilisateur http://motosapiensdany.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Jeu 25 Juil 2013 - 18:49


Voila. J'ai fait le vide dans ma boîte.

La lecture des conseils à l'utilisateur dépasse quelquefois l'entendement !
Surtout avec le recul que nous avons aujourd'hui, et ce que l'on connait (par les dégâts occasionnés) des méthodes le plus souvent empiriques des "réparateurs" de l'époque.

Ne serait-ce que la façon d'extraire le volant magnétique qui est donnée.
Taper, même en interposant "un bout de bois dur" (pfff !) ou "de cuivre rouge" (pléonasme) recuit (repfff !) me sidère.
Bonjour l'alignement du vilebrequin avec les gugusses de ce temps, toujours naturellement prêts à jouer du marteau !.......

La façon de régler les contacts de rupteur, elle, contredit et détruit ce que le constructeur du volant magnétique s'est donné la peine d'élaborer; à aucun moment il ne parle des repères du rotor et stator qui ne sont pourtant pas là pour des prunes.
Certes ! Avec 0,4 m/m de réglage, et avec un rupteur non bricolé, on doit tomber proche de ces repères. Et de toutes façons il y a une certaine marge.
Mais tout de même......"ça sert à quoi que Ducros y se décarcasse !"

Par contre, les précisions données à propos des lampes, de la bougie, et de la graisse me sidèrent dans le sens opposé.
Un précurseur Chapolard ?
Pour les lampes, il est très rare d'avoir une quelconque information sur la plupart des notices. (d'avant-guerre, je précise) Quant au point de goutte de la graisse....alors là......, je me pose la question : Est-ce que la RADIOR D3 aurait également été produite après la guerre ? Ca pourrait peut-être expliquer ces précisions inhabituelles et la présence d'une bougie PRELYO dont on ne trouve pas trace de la marque avant le dernier conflit. Jusqu'à preuve du contraire tout au moins.
Et cette bougie PO pourrait bien être une bougie spéciale "deux-temps" de la maison lyonnaise.

Pour la (belle) plaque de cadre, c'est peut-être elle, tout simplement, qui a été importée d'Allemagne.

Maintenant, je vais encore une fois me répéter.
Dire "UN" B.M.A est une erreur à ne pas commettre.
B.M.A étant le raccourci de Bicyclette à Moteur Auxiliaire, et bicyclette étant au féminin.......je te laisse conclure.

Allez ! C'est pour la bonne cause même si ça agace un peu.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  ddg le Mar 30 Juil 2013 - 9:55

Bonjour à tous,

Bon ben moi je ne suis vraiment pas "Rapide" pour la réponse ça c'est sûr !

Cette machine ne m'est pas inconnue puisque j'ai dans mes archives sa photo et la photocopie de la facture dont tu parles plus haut dan57. (par contre je ne me rappelle plus comment elle est arrivée chez moi, est-ce toi qui m'avait contacté ?)
Pour moi, c'est une Radior sans aucun doute. Elle a certainement été rebaptisée par le revendeur dont tu parles et qui, comme beaucoup, avait sa propre marque commerciale.
Par exemple, chez Tendil à Alais (ancienne orthographe de Ales dans le Gard) puis Nimes , on vendait bien des BMA Radior à moteur Chaise sous la marque Tendil ... des accords existaient entre constructeurs ou simplement revendeurs, Radior proposait même dans ses catalogues professionnels des machines sans marques ou à la marque du client qui fournissait alors ses plaques et décalcomanies.
Il serait peut-être intéressant de faire un tour aux archives départementales ou à la chambre de commerce du coin pour en savoir plus sur cette marque Rapide.

Pour les questions que tu poses, l'ami LPDC a tout juste : sa rapidité et ses déductions me scotchent toujours !
OK pour la plaque importée d’Allemagne (comme beaucoup)
OK pour le carré du frein de direction qui reçoit une molette en bakélite identique à celle de l'amortisseur de fourche.
OK pour le montage du guidon .....

En ce qui concerne le graissage de la boîte, je me suis procuré chez Restom (y'en a qui vont dire que je fais encore de la pub !) la graisse semi-fluide Geloil 5095 ... bon je ne l'ai pas encore essayé mais le principe n'est pas c... du tout : c'est une graisse au comportement thixotrope : elle se gélifie au repos et devient plus fluide en mouvement donc en théorie bonne lubrification en marche et pas de fuite à l'arrêt ... à voir donc.

En ce qui concerne le pédalier, si les premières D1 et D3 avaient un vrai pédalier en 1937, fonctionnel et avec une vraie chaîne ! les modèles suivants n'avaient plus qu'un faux pédalier voir plus de pédalier du tout ! (à cette époque, la législation, du moins son application, était un peu ... élastique !)

J'ai déjà parler de ces BMA dans d'autres post que je t'invite à regarder :

http://30kmh.forumactif.com/t229-radior-bma-modele-dame    (deuxième partie)

http://30kmh.forumactif.com/t286-radior-moteur-sachs-1938

Voilà pour le moment.

Cordialement

Ddg (pas Ddj LPDC !)
avatar
ddg
Aficionados du pétochon

Messages : 97
Date d'inscription : 15/08/2011
Localisation : Ain

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  lapétarelleducoin le Mar 30 Juil 2013 - 11:27

Thixotrope......

Mais voila une chose qu'elle est bonne, comme aurait dit quelqu'un de célèbre.
Non seulement je découvre un mot qui n'est pas encore sur mon vieux dictionnaire (1980) mais je découvre un produit qui semble être plus qu'intéressant.

Affaire à suivre. (de près !)
Bonjour et merci Ddj.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3826
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 80
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: tion du

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum