restauration de mon EPSOM 98 cm3

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

infos moto Epsom ''précision'' de juillet 1951

Message  hugh70 le Dim 6 Avr 2014 - 19:36

Madame, Monsieur,
J’ai récupéré il y a une semaine une moto ‘’EPSOM précision’’ avec moteur FICHTEL U SACHS AG Schweinfurt AM mot n° 1113511 hub-R de 98 cm3 type M50 AB 412, immatriculée pour la première fois par mon grand père en juillet 1951.
Pour la petite histoire c’est un souhait ancien que je réalise enfin. Cette moto à appartenu à mon grand père maternel et j’ai eu l’occasion de rouler avec lorsque j’avais 13 ou 14 ans…j’en ai aujourd’hui 49. J’ai toujours voulut ramener cette moto chez moi et la restaurer…ne voulant pas lui voir finir son chemin sur une décharge.
Cela m'a pris 3 années de discussion, alors même que personne d'autres dans la famille n'en voulait...

En commençant son méticuleux nettoyage, j’ai aperçu une plaque sur l’avant du cadre portant la mention étab. TEYSSOT NANCY St ETIENNE et d’autres inscriptions.
Au delà de la remise en état de cette moto, c'est aussi toute son histoire, celle de son moteur et celle de la maison qui la produite que je souhaite entreprendre.
Je vous contacte donc aujourd'hui pour savoir si vous auriez des documents sur cette moto, son moteur, revue technique sur le moteur SACHS de 98 cm3...voir aussi sur la maison TEYSSOT qui l’a produite, ou encore toutes autres informations, conseils, liens ou contacts susceptibles de m'aider dans mon aventure.

Pour info, j'ai des photos à vous poster.... j'ai cherché comment les joindres au message, mais n'ai pas trouvé...aidez moi  Smile 

Je vous remercie par avance pour toute l’attention que vous accorderez à ma recherche et l’aide que vous pourrez m’apporter.
Dans l’attente de votre réponse, veuillez croire, Madame, Monsieur, en ma respectueuse considération.


A trés bientôt alors Very Happy 
Mr VITTEMER

hugh70
Membre confirmé

Messages : 33
Date d'inscription : 26/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  Vincent le Mar 8 Avr 2014 - 10:02

Salut Hugh !

Si tu ne parviens vraiment pas à poster les photos, envoie-moi les par email et je les posterai (voir icône email ci-contre).

Te voilà bien chanceux d'avoir récupéré cette BMA familiale ! Personnellement, je ne pourrai personnellement pas t'en dire grand chose. Rapproche-toi d'indyanhorse qui possède également un modèle de la marque. Il a du récolter quelques infos sur la marque depuis qu'il a acquis la sienne...

http://30kmh.forumactif.com/t362-epsom-marque-nanceenne-teyssot-tyssot-sunradio?highlight=Teyssot

_________________
Vincent Wink
avatar
Vincent
Admin

Messages : 863
Date d'inscription : 10/12/2009
Age : 25
Localisation : (51) Région Vitryate + (92) Sèvres

Voir le profil de l'utilisateur http://30kmh.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  Eeric le Mar 8 Avr 2014 - 23:32

En tant que débutant, en matière de deux roues, je ressent une grande frustration à ne pouvoir partager une science que je n'ai pas encore acquise...
Bonne chance pour votre restauration et bienvenue sur ce forum.
Eric

Eeric
Aficionados du pétochon

Messages : 114
Date d'inscription : 07/01/2014
Localisation : Montpellier

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

restau EPSOM suite...

Message  hugh70 le Mer 9 Avr 2014 - 21:09

Bonsoir,
Voici qqs photos de la moto...dans l'état dans laquelle je l'ai récupérée . Dites moi ce que vous en pensez.
Merci

hugh70


























hugh70
Membre confirmé

Messages : 33
Date d'inscription : 26/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  e1000 le Jeu 10 Avr 2014 - 7:44

Superbe!
Mon rêve: une moto de famille!
Déjà après un bon nettoyage, et un bon graissage de tout, tu y verras plus clair!
Je sais bien que le chrome ne va pas se régénérer, mais tu serais étonné du résultat d'un bon nettoyage!
On trouve encore pas mal de pièces communes à ces vélomoteurs (appellation en Belgique au début des années 50) sur les bourses belges et allemandes.
Beaucoup d'assembleurs belges utilisaient également le moteur Sachs.
Un pack était disponible chez sachs avec moteur, commande de vitesses, moyeux, garde-chaine (s),...
L'assembleur n'avait donc qu'à se fournir pour un réservoir et adapter le tout sur un cadre maison... quand il n'achetait pas une moto complète en Allemagne qu'il se contentait de re-baptiser  Very Happy 
Courage
Emile

e1000
Aficionados du pétochon

Messages : 118
Date d'inscription : 26/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  lapétarelleducoin le Jeu 10 Avr 2014 - 8:58


Oui, oui....

Quand on regarde une 125 Cm/3 PEUGEOT des années cinquante, et que l'on vous dit que c'est un vélomoteur, parce qu'administrativement parlant elle fait partie de cette catégorie, c'est un peu difficile à admettre pour le néophyte.
Par contre, cette EPSOM plus ou moins de la même période, non seulement fait aussi partie de cette catégorie, mais elle possède un pédalier.
Et le même néophyte comprendra et admettra plus facilement de ce fait cette dénomination administrative.

Parce que, à part les motos (motocyclettes) du début du siècle passé, aucune machine comportant des pédales ne peut être confondue aujourd'hui avec une motocyclette (ou moto).
Cet apocope n'a même plus de sens pour nos contemporains. D'où l'utilité de s'intéresser un peu à la langue française, au sens des mots et à leur origine.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3659
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  e1000 le Jeu 10 Avr 2014 - 9:07

lapétarelleducoin a écrit:

Cet apocope n'a même plus de sens pour nos contemporains. D'où l'utilité de s'intéresser un peu à la langue française, au sens des mots et à leur origine.

LPDC.

 :thumright: 
(avec parfois des appellations farfelues données par le législateur!)
voici un exemple de vélomoteur belge à moteur Sachs: un EMVA 100

e1000
Aficionados du pétochon

Messages : 118
Date d'inscription : 26/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

infos moto Epsom ''précision'' de juillet 1951

Message  hugh70 le Jeu 10 Avr 2014 - 18:14

Bonsoir et merci à tous pour vos réponses et avis encourageants sur mon bolide  Smile 
Avez vous éventuellement des contacts de particuliers ( mails, et autres,...) auprès desquels je pourrais éventuellement trouver, à des prix raisonnables quand même, des pièces telles que poignée de guidon, câblerie, chambre a air, pneus,...
Merci par avance.

hugh70

hugh70
Membre confirmé

Messages : 33
Date d'inscription : 26/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  e1000 le Jeu 10 Avr 2014 - 21:21

Pour ma part, je viserais directement les "pros" et pas des particuliers (qui n'auraient que de l'occase)
Je ne suis pas partisan de pneus et chambres à air d'occasion, et encore moins de câbles, même sur une moto qui se balade à 50km/h!
On trouve en bourse des poignées caoutchouc d'occasion à 15€ la paire (vu à Wieze!) alors qu'elles sont disponibles en neuf à 9€ la paire chez les revendeurs pros en France ou en Allemagne.
Pour des pièces Sachs et autres , j'aime bien un vendeur allemand (nom par mp car je pense qu'on ne peux pas faire de pub sur le forum)

e1000
Aficionados du pétochon

Messages : 118
Date d'inscription : 26/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

infos moto Epsom ''précision'' de juillet 1951

Message  hugh70 le Ven 11 Avr 2014 - 23:13

Bonsoir à tous,
Quel produit et quelle technique me conseilleriez vous pour un bon nettoyage des parties chromées, guidon et jantes entre autres...vous me parlez de fournisseur de pièces, pouvez vous me donner plus de précision sur l'identité de ces personnes et le moyen pour moi de les contacter?
Merci par avance à vous Smile .

hugh70

hugh70
Membre confirmé

Messages : 33
Date d'inscription : 26/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  lapétarelleducoin le Sam 12 Avr 2014 - 17:05

Laurent HENOUX, Macadam 2 Roues, BOYER, CHAMBRIER, Bobinages PASCAL, etc,etc, etc.
En entrant cela dans ton ordinateur, ça t'entraînera vers d'autres recherches et t'apprendra.

Si tu as besoin d'un pneu par exemple, regardes ce qui est inscrit sur les tiens sans oublier de détails et entres : "pneu" suivi des dimensions et lettres s'il y en a. Il te sortira forcément quelque chose......

Lorsque tu penseras avoir trouvé ce qui semble correspondre à ta recherche, alors parles-en avant l'achat. On t'expliquera alors, et dans la mesure où l'on sait, pourquoi ça parait mauvais, douteux ou conforme. Ca pourra t'aider à mieux comprendre, renoncer à ce choix ou t'y conforter.
Mais il faut être très curieux de la "chose".

L'expérience des autres peut toujours servir, certes. Mais il ne faut pas compter QUE sur leur expérience. Et de toutes façons, on ne pourra jamais tout t'apprendre.

Pour ce qui est de raviver les chromes, et dans ton cas, je crois que la paille de fer très fine peut faire l'affaire pour les plus abîmés mais encore récupérables.
http://www.solex-motobecane.com/3-pieces-pour-motobecane-mbk/partie-cycle-berner/laine-acier-calibre-0000-par-1kg-extra-fine-20-1292.htm
Elle enlèvera la rouille sur les parties restant chromées sans en altérer de façon sensible leur brillance.
Pour ceux dont il ne reste plus que le souvenir, on peut rechromer ou sabler. Mais pas sabler si l'on veut ensuite rechromer.  (incompatible !)

La première solution est la plus chère et la plus voyante, celle qui jure le plus par rapport au reste aussi.
La seconde permet l'application d'une couche de peinture, voire de chrome, (mat de ce fait) et qui rappelle beaucoup le zinguage ancien de certains éléments.

Mais cela n'est que mon point de vue et je n'ai jamais été un spécialiste des peintures et couleurs. Sauf qu'une machine mal restaurée et avec des teintes farfelues me hérissent toujours le poil.
Et dans ce domaine comme d'autres, mieux vaut éviter le mauvais goût......

Je pense que certains vont t'apporter leurs idées et leur expérience.
En attendant, voilà déjà de quoi t'occuper.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3659
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  vieubidule le Dim 13 Avr 2014 - 11:14

lapétarelleducoin a écrit:
Pour ce qui est de raviver les chromes, et dans ton cas, je crois que la paille de fer très fine peut faire l'affaire pour les plus abîmés mais encore récupérables.
Paille de fer triple zéro trempée ou imbibée de white-spirit ou d'acétone font des merveilles avec l'huile de coude.

vieubidule
Aficionados du pétochon

Messages : 377
Date d'inscription : 15/12/2011
Localisation : à l'ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  hugh70 le Jeu 17 Avr 2014 - 19:12

Bonjour à Tous Very Happy 
Voila aujourd'hui j'ai démonté le réservoir, acte glorieux en mécanique??...non bien sur, il faut savoir rester modeste, et pour des spécialistes comme vous c'est de la routine.
Qu'a cela ne tienne, pour moi, c'est un pas supplémentaire vers le graal
A ce propos, je prends des photos et des notes régulièrement de ce que je fais et à la fin, je vous pondrai un petit récapitulatif du chemin d'un débutant dans les recoins les plus sombres de la mécanique

alors à plus mes amis

hugh70
Membre confirmé

Messages : 33
Date d'inscription : 26/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  lapétarelleducoin le Jeu 17 Avr 2014 - 20:40

Très bien. Parfait !

Il semble que le forum s'endorme un peu ces derniers temps.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3659
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

restau EPSOM suite...

Message  hugh70 le Dim 27 Avr 2014 - 10:53

Quelques nouvelles Smile ,

Je ne vous oublie pas, mais il est vrai qu’avec mon occupation professionnelle en ce moment, je ne peux être dispo pr la restau. de l’EPSOM comme je le souhaiterais vraiment.

J’ai démonté le réservoir, la boite de rangement située sur le cadre sous la selle, éléments dont j’ai entrepris le nettoyage et que je vais passer au ‘’polish’’ prochainement.
Pour la roue arrière, j’ai démonté soigneusement l’axe, en conservant l’ordre de chaque écrou et rondelle…sans oublier les 10 billes (5 de chaque côté de l’axe). J’ai nettoyé et remonté l’ensemble dans l’ordre.
A chacune de mes actions je prends des photos, avant et après.

Les prochaines étapes seront normalement, le nettoyage intérieur du réservoir et la dépose du frein de la roue arrière, et d’ici 2 semaines, une personne devrait m’aider à débloquer le moteur.

Je monte également un petit journal Word de mes actions avec la méthode employée ainsi que l’outillage utilisé.
J’essaierai d’insérer ce qui est déjà fait dans un de mes prochains messages…à ce sujet, peut on insérer un fichier Word à un message dans le forum…et si oui comment ?

Une autre question par avance scratch , comment nettoyer l’intérieur des éléments du pot d’échappement pour une moto des années 50, qui n’a pas tournée depuis les années 80 et qui à été stockée sous une bâche en extérieur depuis ces 3 dernières années.

A bientôt :salut!: .

hugh70
Membre confirmé

Messages : 33
Date d'inscription : 26/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  lapétarelleducoin le Dim 27 Avr 2014 - 11:21

A part brûler l'échappemment à la lampe à souder et ou au chalumeau, ou encore le bain de soude, il n'existe guère (je crois) d'autres solutions.

J'ai chauffé une fois, l'extrémité d'un tuyau d'échappement au point que la calamine a commencé à rougir jusqu'à commencer à se consumer.
J'ai eu alors la curiosité d'envoyer dans le tuyau un peu d'air (souflette) et, après que la combustion se soit propagée, de continuer à envoyer de l'air.(pas forcément très fort)
Je ne suis pas allé jusqu'au bout de peur de foutre le feu au garage.

La combustion s'est propagée de telle sorte tout au long du tuyau, que je me suis dit que, lorsque j'aurai, à l'avenir, un tuyau ou silencieux à décalaminer, j'essaierai ce moyen.
Alors..... si tu veux tenter la chose...... tu me diras si ça a fonctionné ou non.
En tout cas, ça ne coûte pas grand chose d'essayer !
Mais attention ! Il sort de sacré "bélugues" de l'autre côté et il vaut mieux faire ça là où ça ne craint rien.
Quant au tuyau, tu vas le voir rougir à l'extérieur tout au long de l'avancée de la combustion. Un bon indicateur de "fin des travaux".
Par contre, je n'ai pas essayé dans un silencieux. Mais en commencant de la même façon..... ça risque de marcher.

Tiens-nous au courant.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3659
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  crocus le Dim 27 Avr 2014 - 11:41

hugh70 a écrit:J’essaierai d’insérer ce qui est déjà fait dans un de mes prochains messages…à ce sujet, peut on insérer un fichier Word à un message dans le forum…et si oui comment ?

non, il te faut créer un blog pour charger ton fichier et mettre un lien dans le forum vers ce blog. Sinon tu fais un copier-coller de ton texte dans le forum.

Pour décalaminer, je remplis mon échappement avec de l'essence (pas trop quand même) et j'allume. Une fois que l'essence à brûler, je tape dessus avec un maillet en bois pour pas faire de coup. Mais c'est un peu barbare je l'avoue.

Sinon au Destop (soude comme dit LPDC), j'ai essayé ça dernièrement et ça fonctionne pas mal
avatar
crocus
Aficionados du pétochon

Messages : 1070
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 41
Localisation : Gesves, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  lapétarelleducoin le Dim 27 Avr 2014 - 12:52

Un peu d'essence et...... Prosper, yop là BOUM !!!!  clown 

Pour le bain de soude, je crois avoir vu ça sur ce livre.

http://www.amazon.fr/Vade-mecum-du-motocycliste-Lacome-C/dp/B0000DSKZW

Mais par curiosité, et au moins pour ce qui est du tuyau seul, essayez au moins une fois comme je vous ai expliqué. Quand il ne sort plus d'étincelles ni d'escarbilles de toutes sortes (un vrai feu d'artifice) le tuyau est nickel-chrome. Enfin, le chrome......  Crying or Very sad 
Heureusement qu'après ça.....  les huiles d'aujourd'hui ne calaminent plus guère.
Ce n'est pas une opération que vous devriez avoir à refaire avant longtemps. Mais c'est vrai qu'il fut un temps où les huiles employées, surtout dans l'avant-guerre, ne se privaient pas pour tout boucher une fois consumées et sous forme de calamine.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3659
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  lapétarelleducoin le Dim 27 Avr 2014 - 20:34

Tiens ! Je viens de démonter l'échappemment de ma Mobylette AV 54. (oui, je sais, je me gâte, me voilà dans les 50 Cm/3 à présent !)

Put... ! Il est pourri de calamine bien épaisse et bien grasse à souhait ! Là, pour le coup que je vais à nouveau tenter l'expérience. D'autant plus que le silencieux ne craint rien et se trouve partout s'il fallait le remplacer. Mais l'opération ne le détruit tout de même pas !
Il me faut juste trouver l'emplacement adéquat pour ne pas foutre le feu.

Allummeeeer.... le feuuuu ! (Johnny)  clown
Suivez bien le journal télévisé cette semaine. Si vous entendez parler d'un gigantesque incendie côté Sud.... c'est moi !  :mrgreen: 

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3659
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  crocus le Lun 28 Avr 2014 - 19:43

hé hé ça me rappelle la fois où, trop frileux pour disquer dehors, j'avais opérer dans l'atelier. Ah c'est clair que quand les étincelles de la disqueuse sont arrivées dans la caisse à vin où je stocke la laine de fer, je n'ai pas eu froid  :mrgreen: 

est-ce que ce vade-mecum vaut le prix que le vendeur en demande ?
avatar
crocus
Aficionados du pétochon

Messages : 1070
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 41
Localisation : Gesves, Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  lapétarelleducoin le Lun 28 Avr 2014 - 21:20

Il semble qu'il se vendent plus ou moins dans ces prix-là, aux environs de 40 euros.

Dire que j'en avais commandé un au temps de ma belle jeunesse......
Je suis incapable de dire ce qu'il est devenu depuis.
Il faut bien dire qu'il y a un bail de celà. Mais j'en garde le souvenir de quelque chose de bien dans lequel on peut encore trouver des renseignements et tours de mains encore valable de nos jours.

Il y avait aussi "l'atelier du motocycliste" pas mal non plus.
Ah, si les motards de ce temps-là avaient eu la chance de posséder les outils que nous possédons aujourd'hui.......
Surtout au prix où nous les trouvons !

Je peux dire que j'ai été témoin de cette évolution sans le vouloir, et du simple fait d'être né plus tôt que d'autres !
Quand j'ai commencé à acheter de l'outillage de qualité, c'était au début des années soixante et c'était du "SAM". Chaque clé valait une petite fortune à elle seule. (surtout pour ma bourse)
Alors, clé après clé, et toujours dans la même marque, je me suis constitué le contenu d'une caisse à outils sérieuse.
Puis, j'ai acheté la caisse vide, (toujours en "SAM") et j'ai mis les clés dedans. Voilà comment s'est constituée ma première caisse à outils que je possède toujours, bien sûr.

Quand on veut travailler correctement il ne faut pas hésiter à mettre le prix là où c'est indispensable.
L'outillage de qualité ne fait pas forcément le bon mécano, (ou le bon amateur) mais il y contribue grandement pour peu que l'on prenne ce travail au sérieux.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3659
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

merci...

Message  hugh70 le Jeu 1 Mai 2014 - 19:56

Bonsoir à tous,
Vraiment MERCI à vous:D , je me régale à lire vos commentaires et les récits de vos expériences...et j'y apprends beaucoup. Pour ma part, tout ceci est une découverte, car jusqu’à ce que je récupère cette BMA, je n'avais jamais vraiment mis les mains dans un moteur, autre que pour des entretiens classiques du style vidange, changement ampoule, nettoyage filtre a air, pression des pneus,...bref rien de bien glorieux.
En plus, j'ai une obligation professionnelle et de fait, je ne peux me consacrer à cette restauration que quelques heures par semaine. Qu'importe le temps que cela me prendra, j'irai au bout de cette belle et riche aventure avec vous...si vous le voulez bien?
Samedi qui vient, avec l'aide d'un ami, je devrais enfin ouvrir ce moteur et commencer les actions pour le débloquer et le refaire enfin tourner. Tout ne sera pas fait samedi, mais le peu sera déjà un bon début...je vous tiens au jus Smile 

Alors à très bientôt. :salut: 

hugh70
Membre confirmé

Messages : 33
Date d'inscription : 26/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  lapétarelleducoin le Jeu 1 Mai 2014 - 20:28

Oui , et plus que jamais le "réfléchir avant d'agir" est de rigueur dans ce travail. Parce qu'une pièce ou un élément salopé ou détruit se retrouve plus difficilement que sur tout autre véhicule plus ou moins récent.
Il faut toujours garder ça en tête.

Allez, zou ! Tu semble bien parti. (pourvu que ça dure !)

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3659
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

quelques nouvelles

Message  hugh70 le Jeu 8 Mai 2014 - 19:13

Bonsoir à toutes et tous Smile 

Alors, vous vous dites, mais que fait-il ce petit nouveau qui s'est inscrit dernièrement?
ou en est -il dans son projets de restauration de sa moto l'EPSOM?
Et bien figurez-vous mes amis que cela avance...à mon petit rythme, certes, mais ça avance et pas mal à mon gout.
J'ai déposé le moteur du cadre...en même temps avec 3 points de fixations sur le cadre, ça ne relevait pas non plus d'une opération héroïque, mais quand même, moi qui n'avait jamais vraiment touché à la mécanique, je dois dire que je suis content de la progression de mon aventure. Ensuite, j'ai démonté les différentes parties du moteur, notamment la culasse et aidé d'un ami, nous avons démonté les clips tenant ce que j'appelle moi, la tête du piston.

Sinon, je suis toujours entrain de préparer les notes qui accompagneront les différentes photos prises au cours des phases de restauration.


Ci dessous, je vous mets quelques photos de ce que j'explique dans mon message. vous pourrez voir comme l’intérieur de la culasse est belle,je trouve, par contre  scratch le dessus du piston à de la calamine...comment puis-je faire et quel produit utiliser pour ôter celle-ci?
et le premier segment est coincé...comment faire pour le décoincé sans risquer de le casser, ce qui serait une cata?


































merci à vous  Very Happy et n'hésitez pas à me mettre des commentaires...cela m'aide et m'apporte beaucoup.

hugh70
Membre confirmé

Messages : 33
Date d'inscription : 26/03/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  lapétarelleducoin le Ven 9 Mai 2014 - 0:08

Eh bien voilà..... ça bouge un peu, enfin !

Alors le premier commentaire que je vais faire, c'est qu'il faut employer des clés de marque autant que faire se peut.
Je sais que l'on utilise souvent ce que l'on possède à défaut d'avoir ce qu'il faut..... Mais il faut tout de même garder la chose en mémoire, surtout si l'on doit en acheter.
Ou alors, même dans l'outillage "bas de gamme", choisir le meilleur.

Le deuxième ensuite, c'est que, dans la gamme des clés plates, il faut toujours préférer les clés dites "mixtes", c'est à dire "à oeil" d'un côté et "à fourche" de l'autre. (chaque clé correspondant à une seule dimension)
Et, chaque fois qu'il faut débloquer ou bloquer un écrou ou une vis, se servir du côté "oeil". (côté fermé de la clé)
C'est la meilleure façon de prendre un six pans sans risquer de riper en abîmant l'hexagone.

Lorsque l'écrou (dans le cas d'un écrou) est débloqué, mais qu'il faille toutefois l'accompagner à la clé au dévissage, on peut alors se servir du côté ouvert pour un usage plus pratique et plus rapide. (fourche)

Pour les termes.

Les clips que vous avez enlevés correspondent à ceux qui retiennent L'AXE DE PISTON.
Toute la partie en aluminium comportant l'axe, et les segments est le PISTON.
En gros, la partie située au dessus de l'axe est la CALOTTE du piston. ("tête de piston" si tu veux)
La partie située au dessous de l'axe est la JUPE du piston. (celle qui guide le piston dans son cylindre)

Tu vois ? C'est plus clair ! Il faut seulement prendre la peine de s'en souvenir par la suite.....

Pour le segment coincé, mieux vaut ne pas chercher à le sauver au point où vous en êtes.
Au vu du prix où on les trouve, il vaut mieux les remplacer d'office.
Mais il faudra peut-être les ajuster, et ça..... c'est encore une autre histoire pour un néophyte !
Tout ne s'acquiert pas instantanément, même avec conseils et explications à l'appui....

Pour décalaminer.

Toutes les notices traitant du sujet vous diront qu'il faut employer un "grattoir en cuivre".......(pour ne pas rayer le piston qui est en métal assez tendre !)
Je considère ces "conseilleurs" avec leurs conseils à la c.. comme de véritables farceurs.
Parce que, je n'ai encore jamais vu l'un de ces grattoirs.
Jamais vu non plus quiconque en employer, et même en en fabriquant un, je voudrais bien voir ceux qui le conseillent, s'en servir; ça ne doit pas être triste ! Le cuivre est rouge et malléable. Comment en faire un grattoir réellement efficace ?
Autant prendre un grattoir en plomb.....!

Je me sers personnellement et depuis toujours d'une lame de couteau légèrement EPOINTEE et EMOUSSEE en y allant précautionneusement de manière à ne pas attaquer l'aluminium du piston. C'est tout !
Affaire de dosage comme en toute chose.
Et pas de toile émeri, papier-verre, brosse métallique rotative ou autres bêtises du genre ! S'il reste quelques traces légères de calamine, quelle importance ? Si vous devez faire "de la course" en polissant le dessus de piston, alors ne vous emmerdez pas avec une antiquité !

Petite question :

Pour la fixation inférieure du moteur, pourquoi avoir laissé la patte sur le cadre en dévissant les deux écrous des boulons d'assemblage des carters (demi-carters) inférieurs du moteur si vous ne devez pas ouvrir ce moteur ?
Et, même dans ce cas, pourquoi ne pas avoir enlevé le seul boulon de maintien de la patte sur le cadre ? C'eut été plus logique et plus simple, non ?

Bon, je cherche un peu la petite bête, c'est vrai. Mais toujours pour la bonne cause !

LPDC.

PS/ Si l'envie vous prend de sortir le volant magnétique, n'essayez pas d'extraire son ROTOR (partie tournante) sans un EXTRACTEUR APPROPRIE, vous iriez au devant de gros problèmes autres que celui du segment coincé.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3659
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restauration de mon EPSOM 98 cm3

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum