Motoconfort Scout AT2 1949

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Motoconfort Scout AT2 1949

Message  Tonio le Mer 20 Juil 2011 - 23:13

Pas tout à fait une BMA, mais on est très proche tout de même, les versions AT1 sorties avant guerre rentrant dans cette catégorie. Mais bon là je ne vous apprend rien Wink

Voici donc ma Motoconfort Scout AT2 de 1949, échangée l'année dernière contre un Solex 3800 de 77.
A part la peinture, tout est d'origine. Elle tourne, mais j'ai toujours eu de gros problème de démarrage. Je pense cependant avoir trouvé le problème (en tout les cas j'espère avoir trouvé), à savoir la maladie des 2 temps : une prise d'air. Donc en ce moment le moteur est démonté en l'attente d'un nouveau joint.





@+
Antoine
avatar
Tonio
Bavard

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2011
Age : 27
Localisation : 29 - Brest / Plouigneau

Voir le profil de l'utilisateur http://www.calandre-torpedo.com

Revenir en haut Aller en bas

MOTOCONFORT "Scout" AT 2.

Message  lapétarelleducoin le Sam 20 Aoû 2011 - 13:30


Mignon......! Mignon tout plein.J'en ai eu un il y a fort longtemps.

En ce moment,je travaille sur un AG 2 qui ne m'appartient pas et j'y prends un certain plaisir.(pour ne pas dire un plaisir certain.)
Il semble,effectivement,que le démarrage au kick de ces engins soit un peu laborieux.Mais à la poussette ça va très bien.On verra pour celui sur lequel j'interviens.
Il n'y a,d'origine,aucune bague d'étanchéité (joint S.P.I) autour des soies de vilebrequin et pas de joint papier de carter ,prévu,non plus.Avec cela...roulez jeunesse.....
Je me suis donc permis une seule petite entorse au "règlement" : un joint papier de 0,01 mm (papier d'imprimante) enduit de "Permatex" de chez Loctite.Cette pâte à joint est en quelque sorte l'équivalent de l'ancien "Hermétic" qui,par rapport à ce dernier reste relativement souple.Car,en effet,le gros inconvénient de l'Hermétic était qu'il séchait,puis,se fragmentait,devenant, de ce,fait inefficace.De plus,cet enduit est noir et convient bien,par sa couleur,à nos anciens moteurs.(tiens,je fais des rimes,moi..!)Mon côté pinailleur et soigneux fait que je le passe sur chaque demi-carter avec un pinceau à aquarelle.Pratique et propre.De plus,ça se nettoie parfaitement à l'alcool.
En fait,pratiquement tous les moteurs de cette époque et de ce genre étaient montés de la même façon et ça ne les empêchait pas de démarrer et de tourner.Le ralenti,par exemple n'était pas leur fort.Il est vrai que les carburateurs simplissimes de l'époque ne les aidait guère en cela.
Il faut contrôler,surtout que tous les réglages de carburateur sont conformes,y compris le carburateur lui-même,et que le volant magnétique donne une étincelle correcte en étant correctement réglé.(écartement des contacts,avance,etc.)
Ces moteurs sont,le plus souvent,équipés de carburateurs Zénith (après-guerre) et il est bon de contrôler le circuit du ralenti en s'assurant qu'il n'est tout simplement pas bouché par de l'oxydation.(présence d'eau dans le mélange par le passé)Cela m'est arrivé récemment sur un autre AG 2 et ça le rendait presque inconduisible.(canal extrêmement fin,a déboucher avec beaucoup de précautions : section de 0,5 mm) passage des gaz 12 mm,gicleur N° 56 (56/100 de mm)Ces carburateurs ont pu être remplacés "pour rouler plus vite" sans souci de réglage correct pas des précédents propriétaires totalement incompétents
.La bougie aussi,a son mot à dire.(une "A.C" 45 F,une "Champion" L 90,une "Bosch" W 145 T1,par exemple,et pour rester dans les anciennes)
Il semble que pas mal de moteurs d'AG 1 aient été modifiés par l'adoption d'un ensemble cylindre/piston en 44 mm d'alésage qui était sans doute le "kit de gonflage" de l'époque.La cylindrée passait alors de 49,93 à 63,56 sans atteindre les 63,86 cm3 des AG 1 d'avant-guerre.(course de 41,8 sur AG 2 pour 42 sur AG 1,ceci expliquant cela.
A part cela,il ne faut pas se mettre martel en tête au sujet des prises d'air additionnelles possibles.Ces moteurs y étaient "habitués" et on cherche souvent du côté de la bobine,du condensateur ou de la prise d'air ce qui n'est le plus souvent qu'un ensemble de petits défauts,déréglages,ou non conformité des équipements moteur.


Affaire à suivre.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3322
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motoconfort Scout AT2 1949

Message  lapétarelleducoin le Mer 1 Jan 2014 - 16:56

Fichtre !

Pas une réponse, pas un commentaire, ni en bien, ni en mal.
A vous décourager de répondre, ça !

Et Tonio ?
Où qu'il est le Tonio à l'AT 1 "qui-voulait-remplacer-l'ancien-joint-par-le-nouveau", en oubliant de nous dire qui, qui lui causait bien des prises d'air et des misères ?
Oui, où qu'il est ?
Il à résolu son problème de prise d'air tout seul, sans nous faire profiter de la "recette" ?
Pas glop ça.....

Ah.....! Les prises d'air "qu'elles-empêchent-les moteurs-de-démarrer".... de quoi en faire un roman !
Allez ! Avec la nouvelle année et un nouveau joint..... plus de prises d'air ! (peut-être une prise de fumée selon le cas)
Mais vous allez avoir des "prises de fric" qui ne vaudront pas mieux, et ne se résoudront pas par le remplacement d'un joint, fut-il fumant.

Courage les amis, et bonne année, avec ou sans prise.

LPDC.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3322
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 78
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Motoconfort Scout AT2 1949

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum