Terrot BMA VM en Savoie

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Dim 21 Mai 2017 - 21:05

Le mariage est consommé, mais la nuit de noces n'était pas à la hauteur...
Bon alors oui ELLE A PETE ! cheers mais pas complètement No
J'essplique :
Bon allumage, carbu noyé... Je pousse... Rien :thumbdown:
Je démonte la bougie : sèche. Allons bon, mon gicleur n'était pourtant pas bouché...!?
Je vérifie le gicleur : pas bouché !
Je mets un peu d'alcool dans le cylindre, je pousse : ça PETARADE. :thumleft:
Bruit de mobylette, c'est rigolo... Assez bruyant, l'ancien proprio avait fait plein de trous dans la gamelle du pot. Mais bon.
Bon, mon allumage est correct, c'est déjà ça.
J'ai laissé tombé à ce stade, c'était l'heure du repas, ça ne se néglige pas.
Deux pistes possibles pour demain :
- le puits du carbu bouché : Je n'y crois pas trop, j'ai vérifié au montage
- le piston à l'envers : les ouïes de transferts seraient à l'opposé. J'ai pourtant bien regardé, mais dans le feu de l'action, j'ai pu inverser...
Ôtez-moi d'un doute : Mon piston est monté avec le haut de la bosse vers l'arrière. J'ai bien juste ? Je viens de vérifier sur les photos de la notice de démontage, oui c'est bon.
Bon, il reste à revérifier le carbu et voir si j'ai de la dépression à l'entrée.
Si vous avez d'autres idées...
Merci pour ton suivi attentif, LPDC. Je me déciderai plutôt sur le premier que j'ai contacté. Le look est plus sympa.
Je vous tiens au courant

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  lapétarelleducoin le Lun 22 Mai 2017 - 0:55

Dans tout ça tu ne nous a pas dit, je crois, si tu avais placé un volet de départ (même provisoire) pour cet essai ..... ?
S'il est toujours absent ce n'est pas fait pour faciliter ..... les départs ! :mrgreen:

Et si, pour comble de misère, il devait s'avérer que ce carburateur comporte encore son gicleur d'origine de 21 ..... dont le calibrage est fonction du trou de l'écran (quelque chose de l'ordre de 10/12 m/m je pense) alors tout contribue à aller dans le mauvais sens.  Sad

Peut-être serait-il bon aussi que tu t'assures que tout le reste du carburateur est conforme aux indications données par le tableau Gurtner ? (mis à part le gicleur dont le nombre m'as-tu dit est illisible, encore que ce serait le plus intéressant à connaître)

Et puis tiens ! ..... Quelle bougie, quel type, quel réglage ? Même si elle a démarré à l'alcool, le sujet m'intéresse toujours.
Il m'a semblé deviner une KLG "mica". Serait-ce une K1 ? Si oui, c'est bien. Sinon c'est à voir.

Ah, et puis j'ai failli oublier: Oui, le sommet du déflecteur est positionné vers l'arrière du cylindre. Tout va bien.

LPDC.  clown

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3457
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Lun 22 Mai 2017 - 10:28

Non, toujours pas de volet de départ, mais avec le carburateur noyé, ça aurait dû tousser au moins.
Oui, pour le piston, j'étais quand même assez sûr de moi.
Je viens de revérifier toute la carburation ce matin. Côté bougie, c'est bien une KLG K1 à 3 électrodes, pas usée apparemment.
Je trouve, en tournant le volant à la main, qu'il y a très peu de dépression à l'admission. Décidément, ces sorties de vilebrequin sans étanchéité me chagrinent...
Le n° de gicleur est bien illisible. Pourtant les facettes ne sont pas tant usées qu'on puisse n'y rien voir, mais il n'y a aucune trace de marquage. Bizarre.
Je vais refaire d'autres essais, avec éventuellement une rondelle de 10 devant l'entrée d'air.
Tiens, au passage, j'ai trouvé sur Ebay la manette d'origine de décompresseur.



jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Lun 22 Mai 2017 - 13:44

ça tourne ! cheers

ça y est, j'ai fait plusieurs centaines de mètres !
Bilan des courses :
- une rondelle de 10 fixée à l'entrée du carburateur
- un peu d'alcool dans le cylindre
Et c'est parti !
Après un peu de chauffe, le ralenti est stable, mais les régimes un peu haut ratatouillent, un peu comme au starter.
Donc je pense supprimer la rondelle de 10 et la remplacer par un volet de départ aux bonnes dimensions, ce qui devrait permettre de démarrer sans alcool.
D'après d'autres signes, il semble que le bridage (pastille et petit gicleur) ont déjà été supprimés dans le passé. Le pot d'échappement est farci de trous (la bête est assez bruyante, d'ailleurs), ce qui laisse supposer que l'ancien propriétaire cherchait bien à améliorer sa vitesse. D'où l'idée de supprimer la rondelle de 10 qui fait un peu starter...
Bon, maintenant, je vais me lancer dans la fabrication du volet de départ, on verra alors si mon raisonnement tient la route.

Au fait, question :
Vous faites quoi comme mélange ? Terrot disait 8 à 10%, mais avec les huiles de synthèse actuelles, 4 à 6% devrait suffire, non ?
Pour info, mes Solex tournent à 2%, contre 4% à l'origine.

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  lapétarelleducoin le Lun 22 Mai 2017 - 13:58

Celle-là ? https://www.leboncoin.fr/equipement_moto/689257216.htm?ca=12_s

Même sans le carburateur, et en mettant le doigt directement sur l'entrée de la pipe, il n'y a jamais une puissance d'aspiration comparable à celles des moteurs modernes, voire simplement plus récents, surtout avec une rotation manuelle ..... Cela suffit pourtant à les faire démarrer sans problèmes lorsque tout le reste est conforme aux données du constructeur.

Le diffuseur a-t-il été déposé (clé de 9 m/m) et ses minuscules trous ont-ils été vérifiés, voire débouchés ?

Positionne l'épingle du flotteur sur la gorge la plus haute de l'aiguille de ce dernier. (niveau de cuve haut)
Ensuite, avec une rondelle de 10 à l'entrée du carburateur et celui-ci bien noyé, le moteur devrait tout de même partir !
A vrai dire je ne sais où et ce sera selon son bon vouloir. Mais l'essentiel est surtout qu'il te revienne, sinon ça risque d'être ennuyeux ! :mrgreen:  :mrred: (Aque l'accent de Marseille : - Pitin, con, que je suis drôle moi !)

Ouais, il y a des jours comme ça .....  Rolling Eyes Le grand âge ou le gâtisme tardif d'un vieux vieillard sénile, sans doute ? Mais je me soigne chef. Je me soigne.

Allez. Aux résultats ! (Comme à l'armée après le tir)


LPDC.  clown

PS/ J'ai rédigé ce post juste avant que tu n'y mette le dernier et je l'envoie tel que.
Tu compareras avec tes résultats.

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3457
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  lapétarelleducoin le Lun 22 Mai 2017 - 14:13

Alors, tu vois ?

Quand je dis que l'on se prend souvent trop la tête avec les prises d'air, habitués que nous sommes à nos bagues antifuites et autres joints S.P.I sur nos moteurs modernes ..... !
Ils ont fonctionné de la sorte pendant des années ces machins. Ce qui ne veut pas dire que je cautionnerais ce montage aujourd'hui si je devais concevoir un moteur, bien sûr ! Il faut juste faire la part des choses avec des engins de quatre-vingt berges.

Maintenant, ce n'est plus qu'une question de peaufinage. L'essentiel y est et il est fort probable que le gicleur ait bien été adapté en fonction d'une marche sans écran. Reste à savoir s'il correspond exactement.
Je pense qu'aux alentours d'un 27/28 ce doit être le bon. Mais je le pense seulement ..... Rolling Eyes

En tout cas, bravo !

Oui, pour le mélange, les 4% suffisent.

LPDC. clown

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3457
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Lun 22 Mai 2017 - 14:30

Merci pour le retour.
J'ai trouvé la manette sur Ebay sous le nom "Terrot 100 VM 1932 - Petite manette de guidon longueur 64 mm". C'est pilpoil, non ?
https://ssli.ebayimg.com/00/s/MTIwMFgxNjAw/z/r-0AAOSwe7BWuhvF/$_1.JPG?set_id=880000500F

Pour le reste, tout va au mieux. :mrred:
Il me faut aussi :
- réparer le châssis de selle (un rivet cassé) et confectionner un tapis de selle (l'existant est suffisamment conservé pour servir de modèle)
- trouver une cloche d'entrée d'air (pas urgent)
- remplacer les deux chaînes
- détordre et décaper le guidon (pas de chromage pour le moment) et lui trouver des poignées
- décaper les jantes
- finaliser l'éclairage
- trouver comment bricoler une béquille
- ... et plein de petites choses

Et surtout apprendre à maîtriser l'engin : ils sont forts ceux qui arrivent à freiner du frein arrière en même temps qu'ils débrayent :thumbdown:

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  lapétarelleducoin le Lun 22 Mai 2017 - 15:43

Curieux !

Je suis tenté de transposer le fait sur l'automobile ancienne, avec l'accélérateur entre la pédale de frein et de débrayage : 5 cv Peugeot, 5 cv Citroën, 7 cv Mathis MY, 11 cv Peugeot 183 C, etc, sans parler de la conduite à droite qui, de plus, était monnaie courante sur certains modèles.
J'ai toujours utilisé ces autos (il y a ..... un bail) sans que la chose ne pose problème. Mieux, je finissais par rechercher cela une fois le goût pris. (Snobisme à rebours peut-être ?)
Et sur les B.M.A, cette commande de débrayage, juste au dessus de celle du frein, semble de même toujours poser autant de problèmes puisqu'elle revient assez souvent dans les préoccupations des utilisateurs.

On s'y fait, on s'y fait ..... Et puis, que l'on freine ou pas, avec ce genre de frein ..... :mrgreen:
Non, là, soyons sérieux, je pousse un peu !

LPDC. clown

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3457
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Lun 22 Mai 2017 - 20:01

Ça y est, je démarre sans alcool (enfin, la bécane...) cheers sunny king
Les conseils étaient bons :
J'ai fabriqué un volet de départ au modèle d'Aromax, en tôle de 10/10. Bon, il tient avec une vis M4 70, et pas 75, désolé LPDC, mais je n'ai pas ça en magasin. Rassure-toi, je n'ai pas forcé Embarassed

Dans un premier temps, quelques pets, mais pas de démarrage.
Et puis j'ai eu l'idée d'incliner légèrement le carbu vers l'arrière (en fait, ça ne se voit même pas) pour que l'essence monte plus dans le puits, et en lançant avec un bon élan, c'est parti ! Ouuuf ! Contrat rempli.

Je vais maintenant pouvoir m'attacher à peaufiner le reste, et y a du taf ! Mais je vais prendre mon temps, ne vous étonnez pas si ma prose se calme...
Grand merci à tous ceux qui m'ont conseillé, ce fut fort utile. Mention particulière pour LPDC le puits de science :salut:
Et pour les freins, je confirme, pas terrible. Mais bon, ils sont aux rivets, alors...

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  lapétarelleducoin le Lun 22 Mai 2017 - 22:01

Au lieu de pencher le carburateur pour enrichir le mélange, peut-être faudrait-il se pencher sur la position de l'épingle du flotteur ..... :mrred:

Quant aux freins ..... avec des servo-freins "L. Chavanet" à segment unique auto-enrouleur et auto-serreur ..... plus sophistiqué que ça tu meurs ! Shocked
Bien entendu je galèje, mais une fois regarnis avec de la garniture actuelle, je crois que ça ne freine pas trop mal.
Ils étaient adaptés aux performances de la B.M.A en son temps. Rolling Eyes Après, c'est à nous de nous adapter .....

L'éternel problème de tous ces freins de B.M.A, comme pas mal de cyclos plus modernes du reste, réside principalement dans la longueur excessive de leur commande des freins arrière.
Non seulement et principalement en ce qui concerne la gaîne, mais particulièrement sa résistance à la compression et à son raccourcissement sous l'effet de la traction du câble. Et raccourcissement élastique qui plus est ! Ce qui a pour effet de rendre la commande molle et totalement inefficace contrairement à celle du frein avant.
La qualité de sa fabrication et son degré de résistance à la compression restent un atout majeur pour une bonne efficacité.

Autant un frein avant à la commande courte peut s'avérer raisonnablement efficace, autant un frein arrière à la commande trop longue, aux détours inutiles, aux courbes trop prononcés, à la gaîne de médiocre qualité voire de section non appropriée au câble, (et j'en passe) peuvent rendre totalement inefficace un frein arrière.
On a alors l'impression d'avoir sous la main une commande de frein "en caoutchouc" absolument pas franche sous l'effort et qui n'arrive pas à actionner efficacement les mâchoires.

Bref, il ne faut déjà pas faire n'importe quoi en faisant passer gaînes et câbles n'importe où et de n'importe quelle façon.
Il suffit de regarder certaines des plus belles restaurations pour comprendre que ce n'est pas toujours chose acquise par tous.

LPDC. clown

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3457
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Lun 22 Mai 2017 - 22:34

Oui, j'avais déjà réglé le flotteur au max en haut. Mais en fait, le carbu est bien droit maintenant, l'inclinaison ne se voit pas.
Bon, il faut quand même pousser vite pour démarrer, mais ça marche. C'est dû au peu de dépression dans le carter.
Quant aux freins et aux câbles, tout ça va être refait sérieusement, bien sûr. Jusqu'à présent, je ne me suis attaché qu'au moteur.
Maintenant commence le plus long du travail. Après tout, je n'ai la machine que depuis une semaine !
Tu as raison pour le passage des câbles, j'ai des photos de chez Terrot pour faire au mieux, pas de souci.
A+
Jacques

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Jeu 1 Juin 2017 - 8:52

Quelques nouvelles de ma VM :
   
La voici en version nettoyée et (presque) en ordre de marche. Comme vous le voyez, il y a encore du taf. Mais bon, les photos ont servi au dossier FFVE, autant vous en faire profiter.

A mon deuxième essai, la chaîne moteur a cassé ! Rien d'étonnant, je pense qu'elle était d'origine, rouillée, raide, ...et avait déjà été réparée avec des moyens... peu conventionnels Evil or Very Mad
J'avais de toute façon prévu de remplacer les deux, je les ai trouvées chez un marchand de cyclo et les aurai la semaine prochaine.
En attendant, quelques news :
Avant que la chaîne ne casse, j'ai pu constater effectivement qu'il fallait conserver le volet de départ à moitié fermé pour que la machine tourne correctement. Bon, elle n'était pas encore bien chaude et ça reste à confirmer, mais il est possible que le gicleur soit d'origine et que l'écran soit donc nécessaire.


Je vais donc me mettre en chasse d'un gicleur plus gros (27 ou 28 disait LPDC). Quelqu'un aurait-il confirmation de la bonne valeur sur une VM "débridée" ?
Et pour trouver ? Ebay ? LBC ? Sinon un gicleur approchant que je transformerai en gicleur réglable. J'ai fait ça sur mon Solex, ça marche super bien, hiver comme été.

Sinon, je me suis fait un petit plaisir quelque peu anachronique : Je me suis offert un phare à acétylène !
Je pense que je le monterai à l'occasion de manifestations pour montrer un peu comment ça marche, mais je pense qu'à l'époque, ce genre d'éclairage était déjà bien passé aux oubliettes. Qu'en pensez-vous ?
Je ferai passer d'autres photos quand il sera un peu plus présentable.
Reste à trouver un peu de carbure, ce n'est pas insurmontable.

Sinon, vous avez vu ? J'ai un réservoir à décabosser ! J'essaie quoi, le compresseur ? les haricots secs et l'eau ? j'aimerais bien ne pas le dessouder...
Quant aux jantes, j'ai vu sur le catalogue de pièces détachées qu'elles étaient émaillées. Je vais peut-être zapper le chromage (impossible ou hors de prix par ici)... Avez-vous des expériences là-dessus ?
Merci pour votre aide,
Jacques

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  mikoyan74 le Jeu 1 Juin 2017 - 11:36

Pour redresser un réservoir avec des "pocs" j'ai plié une barre genre CAP 10mm, arrondi l’extrémité après je la coince dans l’étau.
Je prend le réservoir, passe la barre dedans et je pousse les pocs vers l’extérieur doucement, le plus dur étant de sentir la bosse pour pousser au bon endroit, sans être parfait ça fonctionne, après j'ai lissé à l’étain car je n'arrive pas à avoir du "parfait" et je n'ai pas le tire clous.

mikoyan74
Aficionados du pétochon

Messages : 60
Date d'inscription : 31/03/2017
Age : 27
Localisation : saint gervais les bains

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Jeu 1 Juin 2017 - 12:20

Oui, j'ai déjà fait ça avec des clés à œil notamment, mais là, l'entrée du réservoir est très exiguë...
Enfin on peut toujours essayer...
Merci !

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  lapétarelleducoin le Jeu 1 Juin 2017 - 17:49

Pour le carburateur..

Si le gicleur n'est pas partiellement bouché par une impureté, le volet d'air en partie fermé pour pouvoir rouler normalement est un signe qui ne trompe pas.
Malheureusement je ne sache pas que quelqu'un nous ait déjà donné quelque part le numéro de gicleur pour un carburateur R 16 "débridé" monté sur une Terrot VM. Peut-être faudrait-il combler cette lacune une fois le bon gicleur trouvé.

Pour en trouver un je pense qu'il n'y a guère qu'ici que tu puisses trouver "chaussure à ton pied".
http://www.carburologue82.fr/typ-h16d247bis125-terrot/37-ipod-shuffle.html
Il faut chercher sur les H16 puisqu'il semble que les R16 ne soient même pas mentionnés. (trop vieux ?)
Je crois que tu peux démarrer sur le 27 et observer son comportement.

Maintenant, la solution du gicleur réglable comporte des avantages indéniables (à mon humble avis) et je pense qu'avec une vis pointeau appropriée il ne doit pas être très difficile d'en réaliser un efficace.
De plus, sur un carburateur comme le R16, monté sur une VM avec, cerise sur le gâteau, un gicleur externe facilement accessible, la chose est vraiment tentante à peu de frais.
Je m'étonne même qu'elle ne soit pas proposée pour les Gurtner, aussi répandus et dont le gicleur extérieur est si facilement accessible.
Lacune des vendeurs en manque d'imagination quant à la diversification de leurs produits ? Peut-être ..... En tout cas c'est à retenir.
A titre indicatif, où as-tu pris la vis pointeau pou réaliser ce gicleur réglable ? Vis de récupération d'un vieux carburateur ? Ou achetée neuve et destinée à un carburateur courant ? Ca pourrait être instructif pour en réaliser un ! .....
Le système a existé sur certains Solex pour autos des années trente (j'en ai encore) et sur pas mal de moteurs fixes "Briggs & Stratton"

Pour le réservoir.

Ils n'est pas en tôle d'acier mais de laiton.
Si tu n'as pas envie d'avoir à dessouder le tien, et, sachant que "Le mieux est l'ennemi du bien" tu aurais peut-être intérêt à fiche la paix au tien en attendant de t'y attaquer sérieusement. Ces réservoirs sont de véritables "bêtes à chagrin". S'il ne fuit pas comme il est tu peux déjà t'estimer heureux. Mais ce n'est qu'un point de vue personnel.

Pour la chaîne.

Une chaîne qui casse et qui vient se coincer entre moyeu et fourche arrive à causer de gros dégâts avec des emmerdements de même importance. Ici, mieux vaut prévenir que guérir, surtout au vu du prix de l'élément et sa facilité pour le trouver.

Rayonnage.

En observant la roue arrière, on s'aperçoit, que certains rayons sont non seulement manquants, mais que, de plus, il est aussi "non conventionnel".
Non conventionnel parce que véritablement mal fait.
La valve est placé au meilleur endroit ..... où elle ne le devrait pas.

Et puisque tu parles de faire rechromer tes jantes, peut-être serait-il plus judicieux de les remplacer tout simplement par des neuves.
Ce que tu vas économiser par le chromage déjà effectué sur les neuves compensera en grande partie leur prix d'achat. En tout cas c'est à calculer.

Et si ce n'est déjà fait, (même par le passé) ça t'évitera aussi de te retrouver avec des têtes de rayons cassées et prises entre garniture de frein et tambour. Dégâts assurés de la piste de freinage !  Rolling Eyes (c'est une connerie de ce système de moyeu dont il faut se méfier comme de la peste à partie du moment où on est prévenu  Twisted Evil )

Voilà ! Là tu commences à en savoir assez pour éviter pas mal de sonneries.  :mrgreen:

LPDC.  clown

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3457
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Jeu 1 Juin 2017 - 20:29

Merci pour le tour d'horizon.
Gicleur :
J'utilise ça sur mon Solex 3800 :
http://www.ebay.fr/itm/GICLEUR-REUSINE-PRO-COMPETITION-SOLEX-GICLEUR-VARIABLE-HAUTE-PERFORMANCE-/391800467964?hash=item5b3920b1fc
Acheté là, aucun souci.
Selon la météo, je retouche de temps en temps le réglage de quelques degrés.
Sinon, plus discret, réglable mais fixe :
http://www.ebay.fr/itm/GICLEUR-REGLABLE-FIXE-SOLEX-VELO-SOLEX-HOMOLOGUE-COMPETITION-/361989995406?hash=item544848fb8e
Le principe de fabrication est là :
http://www.solex-competition.net/tutoriel.php?mode=article&idTutos=12#start
Voilà de quoi faire réfléchir dans les chaumières.
Si besoin, je me lancerai dans la fabrication d'un variable sur la VM. Il faut que je trouve un gicleur fixe du bon modèle avant tout.
Pour ça, ton adresse est intéressante.

Réservoir :
Temps mort, on verra plus tard, en attendant l'idée géniale. Ca m'a l'air brasé, cette affaire. Difficile à faire pour un amateur.

Les chaînes :
Seront remplacées d'ici une semaine, pas de bobo.

Le rayonnage :
Là, il va me falloir un cours.
Il me semblait pourtant que le rayonnage était d'origine. Il y a 36 rayons, côté couronne ils sont plus gros (2.5 ?) et plus fins côté pignon (2 ?)
Que leur reproches-tu ? Pourquoi la valve serait mal placée ?
J'envisage effectivement de remplacer les jantes et les rayons.
Celles de Chambrier conviennent-elles ?
JWM41 ou JWM411 ?
https://chambrier-pieces-motos.fr/roue/1051-jantes.html
Que signifie perçage droit ou gauche ?

Voilà pour mes réflexions / questions du moment.
J'ai démonté la lampe à acétylène, tout est bon, à part 2 joints pourris.
Bel objet, en tous cas.

A+
Jacques

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  aromax le Ven 2 Juin 2017 - 17:39

En attendant la réponse de LPDC , qui ne saurait tardée Smile vois par ici il y a un sujet sur le rayonnage concernant la teyssot de ray51 , c'est intéréssant , mais je te préviens il y a de la lecture   study   Smile   comme tres souvent avec lui  Smile . Mais enfin heu... , ce n'est pas un reproche hein , bien au contraire !  Evil or Very Mad  :thumleft:  :
http://30kmh.forumactif.com/t771-probleme-de-rayonnage-sur-ma-teyssot?highlight=rayonnage
Les 2 rayons qui sont de part et d'autre de la valve ,doivent etre divergents , c'est a dire qu'ils ne doivent pas se croisés un peu plus haut au dessus de la valve .
aromax


Dernière édition par aromax le Sam 3 Juin 2017 - 8:49, édité 1 fois
avatar
aromax
Aficionados du pétochon

Messages : 555
Date d'inscription : 14/12/2013
Age : 63
Localisation : 94 LE PERREUX

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Sam 3 Juin 2017 - 8:16

Merci, Aromax.
Je viens de lire, effectivement, c'est riche... et fort utile !
Bon, ma lanterne n'est pas encore bien brillante, mais elle s'éclaire un peu.
Si j'ai bien compris, le fournisseur le moins mal adapté serait M2R ? Quant au reste, il est urgent de prendre son temps !
De toute façon, je n'en suis pas encore à rayonner. D'abord les freins, les moyeux, etc...
... Et tant d'autres petites choses !
Mais patience et longueur de temps, comme disait Mr. De La Fontaine...

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  lapétarelleducoin le Sam 3 Juin 2017 - 23:00

/ ..... "font plus que force et que rage" je suis bien d'accord !

Aromax m'épate toujours un peu parce qu'il arrive presque à chaque fois à retrouver les sujets que j'ai déjà traités et que souvent je n'arrive pas à retrouver moi-même.

Alors bien sûr, Aromax à raison à propos des deux rayons qui se trouvent avant et après l'emplacement du trou de valve.

Il faut se souvenir que, dans le sens jante vers moyeu les deux rayons entre lesquels la valve est placée ne doivent jamais converger mais diverger et ceci de façon plus ou moins évidente en fonction du diamètre de perçage des trous d'ancrage des rayons sur le moyeu. Pour exemple, la divergence est quasi nulle sur une roue de bicyclette à simple moyeu et pour des freins à patins.
A l'inverse, la même roue mais à moyeu à frein à tambour verra cette divergence prononcée de façon nette.
Il faut se souvenir que l'accès à la valve doit toujours être le plus dégagé possible pour des fonctions évidentes d'accès pour le gonflage.
Quand on aura retenu cela, on verra vite qu'il existe des tas de roues mal rayonnées, et que le pire est que c'est quelquefois "d'origine". Il suffit d'observer les photos de catalogues d'époque sur lesquels on arrive à distinguer la valve entre des rayons qui partent .... dans tous les sens sauf le bon.

C'est un des "B.A = BA" du rayonnage.
Alors bien sûr, dans le meilleur des cas ça n'empêche nullement l'engin de rouler avec une belle jante bien centrée et non voilée. Mais à retenir une méthode, et pour autant que l'on ait décidé d'apprendre, autant retenir les bons principes que les mauvais, puisqu'il n'est pas plus difficile de retenir les bons que les mauvais ..... et inversement !

Je crois qu'il faut que je relève quelques exemples de mauvais rayonnages pour les mettre en exemple de ce qu'il ne faut pas faire.
Voilà une "idée qu'elle est bonne" et à laquelle je n'avais pas encore pensé. Les mauvais exemples illustrés seront toujours plus parlants que le plus long des discours.

Le tuto concernant le rayonnage de la Teyssot n'est pas tout à fait valable concernant la Terrot VM.
J'explique.

Dans les moyeux L. Chavanet des Terrot, les rayons ne sont pas passés dans 18 trous ronds et séparés comme sur les moyeux "Idéal" de la Teyssot, mais dans des boutonnières recevant deux rayons chacunes, ce qui n'a aucune influence sur le dépassement inégal des têtes, contrairement aux moyeux "Idéal" de la Teyssot ou de ma New Map ADS2..
Il n'empêche que ces moyeux qui comportent toutes les têtes à l'intérieur du tambour doivent être systématiquement rayonnés de neuf et surveillés par la suite. Les têtes de rayons qui cassent et fichent le camp dans le système de freinage sont une cause de gros dégâts.
Mais il est également vrai que les rayons actuels sont tout de même plus solides que ceux d'époque.

Pour les jantes, effectivement, celles de M 2 R sont bien celles qui se rapprochent le plus de celles d'origine et il faut les préférer à celle de Chambrier, plus larges et plus proche des jantes moto que de celles des B.M.A, ce qui ne veut nullement dire qu'elles n'ont pas d'intérêt selon les cas.
Les rayons aussi sont un casse-tête (chinois ?) quand il faudrait les panacher pour la raison que l'on trouve chez l'un ce que l'on ne trouve pas chez l'autre ..... et Lycée de Versailles !

Si les rayons côté frein sont plus gros que ceux du côté opposé, tu peux déjà être certain que tu es en présence d'un bricolage du temps passé. Rien d'étonnant donc à ce que la valve soit aussi mal placée. "Il faut systématiquement douter de tout" ai-je déjà dit !  Twisted Evil et çela aussi est un principe à retenir .....  Twisted Evil

Pour le perçage des jantes, (droite ou gauche) je crois que c'est sur un numéro très instructif du "Le Motocyclettiste" que j'ai découvert la chose. Elle est du reste très bien expliquée avec dessin à l'appui. Mais sans dessin, et pour en résumer le principe, on peut déjà l'imaginer pour en retenir l'essentiel.

Imaginons la roue ou la jante seule posée verticalement sur le sol entre nos jambes.

- 1° La positionner de telle façon que le trou de valve se trouve proche du sol en son point le plus bas.
- 2° Imaginons une ligne de symétrie passant par le trou de valve de la jante et la parcourant sur toute sa périphérie interne par le sommet de la nervure centrale, comme si l'on voulait la refendre en deux.
- 3° Par rapport à cette ligne de symétrie imaginaire, si l'on part du trou de valve pour aller vers l'avant, si le trou du premier rayon rencontré se trouve à droite de la ligne de symétrie le rayonnage sera dit "à droite" et inversement s'il se trouve à gauche. On pourra tourner d'un demi-tour la jante sur place, c'est comme un filetage : il est à droite ou à gauche quoi que l'on fasse.  :mrred:  :mrgreen:
C'est aussi simple et facile que ça ..... l'important étant de le mémoriser.    

A présent, et jusqu'à preuve du contraire, il n'existe que des jantes en perçage "à droite" chez "M 2 R". Et il ne faut pas lui en parler. Il se fâche et vous répond que "vous n'avez pas dû faire beaucoup de rayonnage ....."  (Sous-entendu: vous êtes un C..! Ca m'est arrivé et je suis toujours aussi nul )
Bien sûr, un professionnel comme lui n'a jamais appris à rayonner et la science chez lui doit être infuse. Peu importe, il ne vous expliquera pas le pourquoi et le comment des choses ! C'est trop compliqué, farceur ! :mrgreen:  :mrred: Et puis il faut préserver son gagne-pain, non ?

Ce n'est qu'après quelques essais personnels que je me suis rendu compte que tout peut rentrer dans l'ordre en croisant quelquefois les rayons "à trois" au lieu des deux initiaux, voire l'inverse. (ce qui n'est pas plus mal mais je n'ai pas encore essayé l'inverse  Very Happy  ) mais qu'il faut alors tout reprendre en ne se fiant aucunement à ce qui a pu être monté précédemment en matière de longueurs et si l'on ne tient pas à se retrouver avec quelques surprises.

L'explication que je donne du "montage à blanc" du moyeu seul est primordiale et absolument nécessaire avant tout relevé des cotes pour la commande des rayons neufs. Surtout, et principalement dans le cas d'une machine ayant du "vécu".
Si l'on veut bien faire les choses, ce n'est pas toujours aussi facile qu'il y paraît et mieux vaut avoir devant soi quelques rayons d'avance dans les longueurs les plus courantes pour les roues de "600" ou "600 C". (et ne serait-ce que pour ce qui concerne les B.M.A. qui nous interessent !)

Voilà donc pour le rappel de l'essentiel et pour autant que j'aie pu apprendre quelque chose en matière de rayonnage .....  Very Happy

Mais non, je ne suis pas un écrivain forcené ! Qui a dit ça ?  Suspect

LPDC.  clown

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3457
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Dim 4 Juin 2017 - 22:21

Meunon, LPDC, tu n'es pas un écrivain forcené ! Tu es pédagogue et tu prends le temps d'expliquer, c'est ce qu'il faut.
Bon, ce n'est pas encore le grand soleil, mais j'y vois de plus en plus clair Cool .
Je crois avoir compris les points suivants :
1) Les jantes M2R sont les plus proches, donc préférables. Le fait qu'elles soient à droite ne change pas grand chose, il suffit de commencer à rayonner du bon côté. J'ai juste ?  bounce
2) Ma roue avant est rayonnée correctement (divergence des rayons à la valve), pas l'arrière. Sur la roue avant, TOUS les rayons sont de diamètre 2.2mmm.
3) Sur la roue arrière, les rayons sont d'épaisseur différente (2.2 et 2.3, à vérifier), plus gros côté couronne et ils ne sont pas divergents à la valve. C'est probablement (hein, LPDC ? ) un défaut dû à une réparation antérieure. Question : quel diamètre faut-il choisir ? 2.2 comme à l'avant ? OUI, certainement : les écrous de rayon dans la nomenclature Terrot portent la même référence à l'avant et à l'arrière.  study
 
4) Sur cette même nomenclature, il apparaît deux longueurs de rayons, non précisées. Pourtant, au moins sur la roue avant, il me semble que les diamètres de moyeu sont identiques. Mais ça demande à être vérifié de façon plus précise. Y a-t-il deux longueurs différentes sur une même roue (sur l'arrière ça semble probable, là encore à vérifier), ou deux façons de rayonner (avec chacune sa longueur) ? scratch

Voilà où j'en suis pour le moment.
Je suis en même temps en train de remonter un Solex 2200 V1 de 1962 qui revient de la peinture. J'ai posé et verni les filets dorés, ça en jette.
On a une sortie de 100Km dimanche prochain, j'espère pouvoir la faire avec, sinon je prendrai mon 3800 de 1974. Si ça vous intéresse, je suis aussi sur le forum http://savoies-solex.forumactif.org/ avec le même pseudo.
En plus de ça, j'ai attaqué la remise en état du phare à acétylène. La cuve à eau est une peu percée par la rouille, mais rien d'irréparable, ça va le faire. Le reste est en bon état, photos bientôt. Ça, c'est pour le fun, je mettrai certainement à terme un phare électrique, même si j'ai vu dans des catalogues que ces phares se vendaient encore en 1932...
A bientôt, merci encore pour tous vos conseils précieux,
Jacques

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  lapétarelleducoin le Lun 5 Juin 2017 - 22:31

Oui et non ..... (je sais que c'est une réponse de normand !)

A l'avant, les rayons sont forcément de longueurs différentes puisque côté frein ils sont accrochés sur le pourtour extérieur du tambour percé de trous ronds dont le diamètre de traçage doit avoisiner (de mémoire) les 110 m/m alors que du côté opposé ils doivent avoisiner les "30 ou 35 m/m. Alors ! .....  Rolling Eyes forcément .....

Pour la roue arrière, selon le moyeu, si les boutonnières débouchent dans le tambour de frein il est possible que les rayons soient de même longueur de part et d'autre. Encore qu'avec le "parapluie" que doivent former les nappes de rayons, (nappe = tous les rayons du même côté d'une roue) et même si ça influe de façon peu sensible sur les longueurs, il peut y avoir aussi une différence d'un côté sur l'autre.
Mais si, comme pour la roue avant, les rayons sont accrochés sur le pourtour du tambour de frein, côté gauche, et du côté opposé, sur l'ailette de ce dernier, les longueurs seront là aussi différentes. A cela vient encore s'ajouter le nombre de croisements de rayons. Croisements que l'on peut même être amené à modifier en fonction des jantes et du positionnement de leurs boutonnières dans le cas où elles sont présentes sur les deux côtés du moyeu et contrairement à ce qui existe sur le moyeu avant.

Bref, on y arrive tout de même, mais ce n'est pas toujours évident. On comprends mieux alors qu'autant de roues soient toujours aussi mal f......, même sortant de chez certains "pros" connus. (j'en ai un bel exemple en mémoire que je pourrais citer à l'appui de mes dires. Mais ce serait alors en dévoiler (sans mauvais jeu de mots) l'auteur .....

Toutefois, pour définir les longueurs des rayons correspondant à chaque côté, il est de la première importance d'effectuer un montage "à blanc" du moyeu sur le cadre avant d'en relever les cotes utiles. (voir le sujet du précédent lien donné par Aromax)
Dans le cas de machines aussi anciennes, passées de mains en mains avec toutes les bidouilles que ça laisse supposer, ce n'est ni du temps, ni de l'argent perdu. Celui qui a compris ça est déjà sur la bonne voie.
Il faut toujours commencer par la remise en état du moyeu suivi de son "calage" entre les pattes de fourche.

Pour la section 2,2 m/m des rayons, cela correspond aux anciens standards du cycle français et n'existe plus. On va passer du 2,03 m/m (jauge actuelle de 14) au 2,34 m/m (jauge actuelle de 13). Et comme de deux maux il faut choisir le moindre ..... Rolling Eyes
Je ne vais pas entrer encore une fois dans les détails (déjà expliqué) mais les rayons actuels ne correspondent plus aux anciens et il faut malheureusement jongler avec ce qui nous est proposé chez les uns et les autres tout en se rapprochant au mieux de ce que l'on cherche.
Dans le cas du 2,2 m/m il pourra être remplacé par la plus proche section actuelle, soit le 2,35 de macadam 2 roues avec les écrous adaptés au perçage des jantes. http://www.macadam2roues.com/fr/rayons-235mm-ecrous/2-rayons-235mm.html

Il ne faut pas craindre non plus de parcourir tous les articles traitant du rayonnage et même si certains semblent un peu nuls. Il y a toujours quelque chose à piocher chez les uns et les autres.
Ensuite, il n'y a plus qu'à ..... faire la synthèse de l'ensemble pour constituer sa propre méthode. Méthode qui évoluera au fil des obstacles et des découvertes.

LPDC.  clown

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3457
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Lun 5 Juin 2017 - 22:58

Merci pour ta réponse, je potasserai à tête reposée Sleep

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jacoud73 le Mar 20 Juin 2017 - 18:24

Quelques nouvelles :
Rien depuis le 5 juin, car beaucoup de travail sur la rénovation d'un Solex 2200 de 1962. Je n'en parle pas trop ici, il est bien trop jeune Smile

J'ai quand même trouvé le temps aujourd'hui de monter les deux chaînes neuves pour retourner faire un petit tour.
Démarrage un peu longuet, mais sans problème.
Je confirme qu'il me faut rouler avec le volet de carbu à moitié fermé et, même comme ça, j'ai du mal à faire tourner rond à haut régime, ça pétarade avec pas mal de ratés... Aux autres régimes, ça tourne rond, donc je pense plus à un souci de carburation. Il faudra que je me fabrique un écran comme à l'origine, ou que je trouve un moyen d'adapter mon gicleur réglable de Solex. Il faudrait que je trouve un gicleur Gurtner et que je le modifie, pas évident.
Sinon pas de panne, je commence à me familiariser avec la conduite de la (presque) belle et c'est bien rigolo. Je boucherai quelques-uns des trous qui ont été faits dans le pot d'échappement, ça fera déjà moins de bruit  Suspect  

Il y a quelques temps, je m'étais offert un phare à acétylène, plus pour le fun qu'autre chose, j'étais curieux de mieux connaître ce système.
J'ai donc remis en état l'engin, il fonctionne et éclaire ma fois assez bien... cyclops
Je l'ai monté sur la VM pour voir ce que ça donne, je vous mets quelques photos :
Avant :


Après :


Et quelques autres :


Bilan de l'opération : Je me suis bien amusé, mais je pense que je ne conserverai pas ce phare sur la pétrolette.
Il est gros, et surtout il reste anachronique, même si j'ai trouvé des catalogues de 1932 qui en proposaient. Celle-ci n'est d'ailleurs dans aucun des catalogues consultés, et pourtant j'en ai vu pas mal ! Serait-il un peu rare ? Aucun marquage, hormis des numéros de série.

Je le mettrai sans doute en vente et m'équiperai en suivant les conseils de LPDC qui me paraissent mieux orientés.
D'ailleurs, le phare est toujours en vente, je le commande tout de suite. Content, LPDC ? C'est vrai qu'il a l'air sympa.

Bon, j'ai encore du travail sur le Solex avant de le vendre (ben oui, je n'ai plus de place...), je pourrai ensuite me consacrer à la VM à temps plein.
A+
Jacques

jacoud73
Aficionados du pétochon

Messages : 83
Date d'inscription : 16/05/2017
Age : 64
Localisation : Savoie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  jack177071 le Mar 20 Juin 2017 - 20:31

Bonjour,

ton phare à acétylène doit etre un Ducellier que l'on trouve dans le catalogue Mestre et Blatgé de 1928/29



celui-ci a un réflecteur mais on reconnaît bien les fixations, la petite plaque sur le dessus du phare (à quoi sert elle ??) et la bouteille identique.

jack177071
Aficionados du pétochon

Messages : 194
Date d'inscription : 10/01/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  lapétarelleducoin le Mar 20 Juin 2017 - 20:52

Bien sûr que je suis content ..... que ce phare tombe entre de bonnes mains ! D'autant plus qu'à ce prix-là et "port inclus" c'est presque un cadeau dont il eut été dommage de se passer. Même sa patine est belle et je suis d'autant plus étonné qu'il soit encore à la vente .....  Shocked

As-tu parcouru l'extrait du Moto Revue d'avant-guerre où une nommée Jacqueline Dalban (si ma mémoire est bonne) parle d'un voyage Marseille/Bordighera (j'espère aussi que l'orthographe est bonne ..... !) sur une VMO (version "dame" donc) ? On la voit en photo sur sa B.M.A que l'on distingue équipée d'un phare très ressemblant.

Quant à ton phare à acétylène, bien qu'un peu anachronique sur cette B.M.A, on voit tout de suite qu'il est de belle facture et il n'est alors pas étonnant que ce soit un Ducellier.

Décidément, en matière de documentation, Jack177071 à (presque) réponse à tout ! .....  :mrgreen:
Il m'énerve, il m'énerve ! .....  :mrgreen:  :mrred:

LPDC. clown

lapétarelleducoin
Aficionados du pétochon

Messages : 3457
Date d'inscription : 03/07/2011
Age : 79
Localisation : Est Lozère

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Terrot BMA VM en Savoie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum